Luxembourg-Görlitz

Ecartelé : au I de gueules au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchue et passée en sautoir, au II d'argent à l'aigle de gueules, membrée, becquée et liée d'or, au III d'argent au boeuf rampant de gueules, au IV coupé de gueules au lion passant d'argent couronné d'or, et d'argent, Sur le tout burelé d'argent et d'azur, au lion de gueules couronné d'or.

Armes:

Écartelé : au I de gueules au lion d’argent, armé, lampassé et couronné d’or, la queue fourchue et passée en sautoir qui est de Bohême, au II d’argent à l’aigle de gueules, membrée, becquée et liée d’or, qui est de Brandebourg, au III d’argent au boeuf rampant de gueules qui est de Lusace, au IV coupé de gueules au lion passant d’argent couronné d’or, et d’argent, qui est de Goerlitz. Sur le tout de Luxembourg.

Notes biographiques:

(* 22-VI-1370, † 1-III-1396)
Nommé gouverneur le 15-IV-1386 par son frère Wenceslas, n’occupa cette charge que très peu de temps (voir son article p. 107).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 127

Auf Seite 107 steht folgendes:

fils de l’Empereur Charles IV et de sa quatrième femme Elisabeth de Poméranie.
Quand l’Empereur Wenceslas inféoda en 1378 le marquisat de Brandebourg à son frère Sigismond, il précisa que, si ce dernier n’avait pas de descendance, le Brandebourg devrait revenir à Jean. C’est sans doute ce qui explique que Jean se qualifie en 1388 de Marquis de Brandebourg et de Lusace, duc de Giirlitz.
Ses premières armes auraient été un écartelé de Bohême et de Brandebourgs.
Mais il a vraisemblablement porté les armes portées plus tard par sa fille Elisabeth, car elles correspondent parfaitement à ses titres. En plus le duché de Goerlitz fut créé en sa faveur, et les armes Goerlitz furent certainement créées à cette occasion, rappelant les armes de Bohême.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 107

Ecartelé : au I de gueules au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchue et passée en sautoir, au II d'argent à l'aigle de gueules, membrée, becquée et liée d'or, au III d'argent au boeuf rampant de gueules, au IV coupé de gueules au lion passant d'argent couronné d'or, et d'argent, Sur le tout burelé d'argent et d'azur, au lion de gueules couronné d'or.

Sachsen-Anhalt

Coupé: au I burelé d'or et de sable au crancelin de sinople brochant en bande sur le burelé, au canton sénestre d'argent à l'aigle de sable, membré et langué d'or. Au II d'argent à l'ours de sable passant, soutenu par un mur crénelé et ouvert de gueules, maçonné de sable.

Hauptstadt: Magdeburg

Gegründet: 1990

Französische Blasonierung:

Armes:

Coupé: au I burelé d’or et de sable au crancelin de sinople brochant en bande sur le burelé, au canton sénestre d’argent à l’aigle de sable, membré et langué d’or. Au II d’argent à l’ours de sable passant, soutenu par un mur crénelé et ouvert de gueules, maçonné de sable.

Offizielle Wappenbeschreibung

Es wurde durch das Gesetz über Wappen, Flaggen und Siegel am 29. Januar 1991 eingeführt.

Das Landeswappen zeigt im geteilten Schild, oben neunmal geteilt, die Farben Gold über Schwarz, schrägrechts belegt mit einem grünen Rautenkranz sowie links – in Höhe der oberen fünf Teilungen – im silbernen Freifeld einen schwarzen Adler mit goldener Bewehrung und roter Zunge. Das untere Feld zeigt in Silber einen schreitenden schwarzen Bären auf einer schwarzgefugten roten Zinnenmauer mit offenem Tor.

Quelle: http://de.wikipedia.org/wiki/Wappen_Sachsen-Anhalts

Coupé: au I burelé d'or et de sable au crancelin de sinople brochant en bande sur le burelé, au canton sénestre d'argent à l'aigle de sable, membré et langué d'or. Au II d'argent à l'ours de sable passant, soutenu par un mur crénelé et ouvert de gueules, maçonné de sable.

Bayern

Écartelé: au I, de sable au lion d'or, armé de gueules, au II coupé emmanché de gueules sur argent, au III d'argent au panthère d'azur, armé d'or et au IV d'or à trois lions passants de sable armés de gueules, rangés l'un sur l'autre. Sur le tout, fuselé en bande d'argent et d'azur.

Hauptstadt: München

Gegründet: 1949

Französische Blasonierung:

Armes:

Écartelé:

Sur le tout, fuselé en bande d’argent et d’azur.

Offizielle Beschreibung

Das Bayerische Staatswappen wurde am 5. Juni 1950 mit dem „Gesetz über das Wappen des Freistaates Bayern“ eingeführt.:

Das große bayerische Staatswappen besteht aus einem gevierten Schild mit einem Herzschild. Das erste Feld zeigt in Schwarz einen aufgerichteten goldenen, rotbewehrten Löwen; das zweite Feld ist von Rot und Weiß (Silber) mit drei aus dem Weiß aufsteigenden Spitzen geteilt; das dritte Feld zeigt einen blauen, goldbewehrten Panther auf weißem (silbernem) Grund; im vierten Feld sind auf Gold drei schwarze übereinander angeordnete, herschauende, rotbewehrte Löwen dargestellt. Der Herzschild ist in Weiß (Silber) und Blau schräg rechts gerautet.

Écartelé: au I, de sable au lion d'or, armé de gueules, au II coupé emmanché de gueules sur argent, au III d'argent au panthère d'azur, armé d'or et au IV d'or à trois lions passants de sable armés de gueules, rangés l'un sur l'autre. Sur le tout, fuselé en bande d'argent et d'azur.

Arresdorff, Nicolaus

Coupé d'azur à deux gerbes de blé d'or posées en pal et d'or à la rose de gueules boutonnée d'or, feuillée de sinople.

Ecu:

Coupé d’azur à deux gerbes de blé d’or posées en pal et d’or à la rose de gueules boutonnée d’or, feuillée de sinople.

Cimier:

Mitre à deux fanons, accostée à dextre d’une crosse d’or, garnie d’argent, à senestre d’une épée d’argent, la garde d’or.

Blasonierung von Jo Kohn, veröffentlicht von Jean Malget im FF 89, 2013

Coupé d'azur à deux gerbes de blé d'or posées en pal et d'or à la rose de gueules boutonnée d'or, feuillée de sinople.