Smackers – plus tard

Armes:


De sable au navire d’or gréé d’argent, le mat surmonté d’une couronne comtale d’or.

Casque couronné.

Cimier:

Un lion issant d’or (sans couronne), tenant de la dextre une croix de la Passion écotée de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./S. Lux./A.N.B., 1865/Gourdet, patentes de 1728).
Noblesse du Saint-Empire par lettres-patentes du 12 février 1706 pour Godefroy Ferdinand Smackers, Conseiller du Roy d’Espagne, originaire du Limbourg, acquéreur de la seigneurie de Mirwart au Luxembourg. Confirmation de noblesse le 13 novembre 1728 pour Nicolas-Edmond de Smackers, seigneur de Mirwart, fils du précédent.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 736

Schwartz

Armes:


Un agnus Dei passant sur une pierre ou terrasse en chef, et un encrier cylindrique au bord évasé surmonté d’un croissant, en pointe.

Casque.

Sources du Dr. Loutsch:

(S.A.R. III, P. 409).
Cachet de Jean-Baptiste Schwartz, curé d’Alsdorf, 1788.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 725

Molitor – plus tard

Armes:


De gueules, en abîme un écusson d’argent à trois fasces d’azur adextrée et sénestrée d’une épée haute en pal d’argent, montée d’or, chacune des épées surmontée d’un bouquet de cinq branches de laurier de sinople formant étoile. franc-quartier des comtes militaires (D’azur à l’épée haute d’argent) brochant au 9e de écu.

[Idem, la colonne remplacée en abîme par un écusson d’argent à trois fasces d’azur qui seraient les armes anciennes de la famille.]
Couronne de comte.

Supports:

A dextre un lion au naturel, la tête contournée, à sénestre un griffon au naturel, la tête contournée, les ailes abaissées.
(Révérend: Armorial de l’Empire/GeorgeL: Armorial de Lorraine, Elbeuf 1882).
Le général Gabriel-Jean-Joseph Molitor (1770-1849), natif d’Hayange d’une famille qui serait d’origine luxembourgeoise, obtint le titre de comte de l’Empire par lettres-patentes du 19 mats 1808, et le titre de pair de France, le 15 juin 1824. Les dernières armes décrites sont celles portées d’habitude par la famille, telle qu’en témoigne une assiette armoriée en ma possession.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 583

Munchen – variante

Armes:


Parti, au I d’argent au moine au naturel, au II d’argent au mont de trois coupeaux d’azur, issant en bande de la partition, chaque coupeau surmonté d’un sapin au naturel, en chef un lambel de gueules (?).

[Idem, au I le moine seul, sans tourteaux.]
(M.W./L. Wirion: la famille Munchen, op. cit. infra).
Sur cette famille d’ancienne bourgeoisie luxembourgeoise, voir L. Wirion: La famille Munchen, Biographie Nationale, 2e fascicule, 1949, pp. 390-447.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 597