Bertogne (B)

D'azur à la croix d'or cantonnée de vingt croisettes recroisettées au pied fiché du même, rangés 5 par 5 en sautoir.

D’azur à la croix d’or cantonnée de vingt croisettes recroisettées au pied fiché du même, rangés 5 par 5 en sautoir.

Déliberation communale du 17.12.2002
Arrêté du 17.7.2003
ACB p 165

D'azur à la croix d'or cantonnée de vingt croisettes recroisettées au pied fiché du même, rangés 5 par 5 en sautoir.

Villers (Grignoncourt)

Armes:


Écartelé:

sur le tout de gueules à trois étoiles d’argent rangées en bande, entre deux cotices du même (Villers ).


Trois casques couronnés.

Cimier:

  1. Le lion du III, issant et contourné.
  2. Un buste d’homme habillé du surtout, coiffé d’un bonnet pointu de gueules.
  3. Un vol à l’antique aux armes du IV.

Supports:

A dextre une licorne d’or, à sénestre un lion d’or (ou deux léopards lionnés au naturel).

Devise:

ACCUEILLANCE DE VILLERS.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./R./S.L.).

Titre de marquis avec érection en comté de la terre de Grignoncourt, qui aurait été accordé à cette famille au XVIIe siècle par le roi Philippe IV, roi d’Espagne. Famille éteinte récemment.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 793

Septfontaines

Armes:


Un écusson en coeur accompagné en chef à dextre d’une étoile à six rais, une croix ancrée brochant, cantonnée sur le petit écusson de 18 billettes, dix en chef, huit en pointe.

Sources du Dr. Loutsch:

(S.A.R. III, P. 338/Arch. Arlon, Guirsch/Reinach 1734).

Nombreux sceaux de Jean de Septfontaines, échevin d’Arlon, de 1450 à 1471. Aussi sceau de Jean-Huart de S., 1457. Famille d’hommes de fief, ayant en somme réuni dans leurs armes celles des sires de Septfontaines et celles d’Autel.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 728

Merjay (Echternach)

Armes:


Deux plumes à écrire en sautoir, les pointes en bas, cantonnées de quatre étoiles à six rais.

Cimier:

Un cor de postillon posé sur le Bourrelet (entre les lettres M M).

Sources du Dr. Loutsch:

(Fonds sigillographique Dutreux, inventorié par van Werveke).

Cachet de Mathias Merjay, notaire à Echternach, 19-XII-1765.

Bien que l’homonymie puisse faire supposer une même origine que la famille précédente, on n’est pas parvenu à rattacher cette famille, notable à Echternach au XVIIIe siècle.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 568

Noppeney

Armes:


D’azur à la croix engreslée d’or, cantonnée au premier d’une serre de vautour du même.

Cimier:

La serre de vautour de l’écu.

(M.W.).

Armes portées par la branche luxembourgeoise de cette famille éteinte récemment. Pour plus de détails, se reporter à M.W..

Voir O.H. 1922, P. 265.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 617

Kesselstadt (Scharfbillig)

Armes:


D’or au sautoir de gueules cantonné de quatre feuilles de nénuphar (de sinople), un écusson en coeur brochant d’argent, chargé d’un basilic de gueules.

Couronne de comte du Saint-Empire.
Trois casques couronnés.

Cimier:

  1. Un basilic de gueules.
  2. Une aigle de sable.
  3. Une tête de cheval issante, lampassée de gueules.

Support

Deux lions d’or, l’épaule chargé d’une feuille de nénuphar de sinople.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux./Régistrature du Cons. Prov., XII, P. 98).
Lettres-patentes du 15 janvier 1776, accordant le titre de comte à Hugues-Casimir-Edmond, comte de Kesselstadt, seigneur de Brouch et de Scharfbillig.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 474