bordé

Vassinhac d’Imecourt

Armes:


D’azur à la bande d’argent , bordé cousu de sable.

Couronne de marquis.

Supports:

Deux sauvages au naturel, ceints de feuilles de chêne, tenant chacun une massue abaissée.

Sources du Dr. Loutsch:

(N. / R.).

Les marquis de Vassinhac d’Imécourt, originaires du Limousin, ont recueilli à la fin du XVIIIe siècle l’héritage des Custine de Wiltz, et sont les actuels comtes titulaires de Wiltz.

Résidence actuelle, le beau château de Louppy en Champagne.

Voir O.H. 1927, p. 107.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 780

Schlecht

Armes:


De gueules à la fasce d’azur bordé d’argent chargé de trois étoiles d’or, accompagnée de trois oiseaux d’argent, les deux du chef affrontés.

Casque couronné.

Cimier:

Un oiseau démembré d’argent, dans l’attitude de l’aigle héraldique, tenant en son bec une étoile d’or.

Lambrequins:

d’argent et d’azur.

Sources du Dr. Loutsch:

(R./Arch. Municipales de Trèves, Manuscrit 2215 (1736, 20, copie des patentes).
Anoblissement par lettres du 19-XI-1627, en faveur de Michel Schlecht, licencié en droit, auditeur général pour les troupes de S.M.C. Ce personnage avait épousé en 1622 Appoline Pauly, fille de Léonard, justicier de Mondorf, et de Marguerite Wiltheim, en eut trois filles, dont deux mariées à Luxembourg, et une religieuse.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 715

Limosin – variante

Armes:


De sinople à la fasce d’or bordé de sable, chargé d’un lion passant de gueules, accompagnée en chef de trois besants d’argent, en pointe d’un besant et d’une étoile, aussi d’argent, rangés en fasce.

Sources du Dr. Loutsch:

(d’Hozier: Armorial Général des Registres de la Noblesse de France, et Barthélémy: Résumé de l’Armorial. . ., Paris, 1867).
Famille qui serait originaire du Brabant, en tous cas au Luxembourg depuis la fin du XVIe siècle, puis en Lorraine au XVIIIe. Généalogie dans la Chesnaye Des Bois.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 521

Sterpenich ou Sterpigny

Armes:


De gueules à la bande de sable bordé d’argent, chargé de trois coquilles du même.

Cimier:

Une tête de loup de sable lampassé de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(B./B.L./P./Arch. Lux. Fonds Reiffenberg: Sceau de Nicolas de Sterpenich, 1429, qui brise en chef d’une étoile à six rais/des R: Henri de St., 1596, sgr. de Gorcy).
(…)

Il est vraisemblable que toutes ces variantes [1,2,3 et 4 ] correspondent aux branches de cette famille, assez répandue dans le Luxembourg et le nord de la Lorraine.

A l’origine cette famille, vassale de la précédente, se trouve sous le nom de Warley, ou Werley (voir S.A.R. IV, P. 106, et B., qui appelle cette famille de St. dit Warley). Famille d’hommes de fief, n’ont jamais été seigneurs de Sterpenich.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 747