Die Statuten der Société héraldique de luxembourg

Vor der ALGH hatte schon mal eine Gesellschaft in Luxemburg existiert, die sich der Heraldik widmen wollte. Sie war nach dem zweiten Weltkrieg gegründet worden und war teilweise hochkarätig besetzt. Sie existierte aber bis Mitte der 50er Jahre. Im Jahre 1948 gaben sie ein Jahrbuch heraus, in welchem sie auch ihre Satzungen vorstellten. Diese waren relativ kurz und nahmen noch nicht mal Bezug auf das Vereinsgesetz von 1948. Wenn man sie liest, wird auch ganz schnell klar warum: Im Jahrbuch wird in anderen Texten zwar das Loblied auf die Demokratie gesungen und z.B. auf die tiefdemokratische Schweiz verwiesen um aufzuzeigen, dass Wappenführen und Demokratie keineswegs Widersprüche seien.
Die unten wiedergegebenen Statuten sehen befremdender Weise in Artikel 4 aber vor, dass die Vorstandmitglieder auf Lebenszeit ernannt seien! Gut, dann braucht man sie auch nicht zu wählen und weil sie nicht zu wählen sind, braucht man auch keine Generalversammlungen aller Mitglieder abzuhalten um einen Vorstand zu wählen. Folgerichtig müssen die Statuten auch nicht regeln, wie solche Sitzungen abzulaufen haben, usw., usw. Dann kann man den Text natürlich knapp halten *g*.

Statuts de la Société Héraldique Luxembourgeoise

Art. 1er.

Il est fondé à Luxembourg une association, sans but lucratif, sous le nom de « Société Héraldique Luxembourgeoise ».

La Société observera une stricte neutralité en toute matière politique, religieuse et philosophique.

Art. 2.

La Société Héraldique Luxembourgeoise a pour but d’étudier, de propager, de populariser et de faire aimer l’héraldique, la généalogie, la sigillographie, la numismatique et tout ce qui de près ou de loin touche à ces sciences, tant du point de vue national qu’international. Elle se propose en outre d’organiser des soirées d’études, des conférences, des visites guidées, de conseiller les artistes et les services officiels en la matière et de publier un annuaire.

Art. 3.

Peut devenir membre actif ou correspondant tout Luxembourgeois ou étranger s’intéressant à l’une de ces sciences. Après la demande faite au Conseil Héraldique, ce dernier procédera au scrutin; pour être admis, il faudra réunir les 2/3 des voix.

La cotisation sera de 100,— francs pour les membres actifs, les membres correspondants et les délégués correspondants; 2000,— francs pour les membres à vie. Les membres d’honneur peuvent participer aux frais de gestion sous forme de don.

Art. 4.

Le Comité d’Honneur est limité à douze membres; à sa tête se trouve un président.

La Société Héraldique Luxembourgeoise est gérée par un Conseil Héraldique composé du président, du chancelier, du conservateur-bibliothécaire, du trésorier, du référendaire et de l’administrateur, élus à vie.

Art. 5.

Le Conseil Héraldique, sans avoir à justifier sa décision, se réserve le droit d’exclure un membre de la Société. La qualité de membre se perd également par démission ou par non-paiement de la cotisation pendant deux années consécutives.

Art. 6.

Le Conseil Héraldique doit se réunir au moins une fois tous les mois sur la convocation du président. Il est tenu procès-verbal des séances.

Art. 7.

En cas de dissolution, le Conseil Héraldique sera chargé de la liquidation des biens de la Société, qui seront attribués aux Musées de l’Etat et à la Bibliothèque Nationale.

Comité d’honneur

  • Président: M. JULES VANNERUS, membre de l’Académie Royale de Belgique.
  • S. Exc. M. PIERRE FRIEDEN, Ministre de l’Education Nationale.
  • S. Exc. M. ALFRED LŒSCH, Grand Maréchal de la Cour.
  • M. le Baron M. DE REINACH-HIRTZBACH, Château d’Héguenheim (Bas-Rhin).
  • Le Jonckheer J.-L. VAN DER MAESEN DE SOMBREFF, Chargé d’affaires des Pays-Bas (Luxembourg).
  • M. le professeur JOSEPH MEYERS, conservateur du Musée d’Histoire.
  • M. ALPHONSE SPRUNCK, professeur-bibliothécaire de la Bibliothèque Nationale.
  • M. le professeur JOSEPH HESS.

Conseil héraldique

  • Président: Louis WIRION.
  • Secrétaire-chancelier: JEAN-ROBERT SCHLEICH.
  • Bibliothécaire-conservateur: le Dr FRANÇOIS D’HUART.
  • Trésorie: ERNEST-L.-C. FISCHER.
  • Référendaire: ROBERT MATAGNE.
  • Administrateur: ANTOINE MAY.

Damit wäre der erste Punkt meiner Agenda vom 22. Oktober abgehakt.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *