Sachsen-Anhalt

Coupé: au I burelé d'or et de sable au crancelin de sinople brochant en bande sur le burelé, au canton sénestre d'argent à l'aigle de sable, membré et langué d'or. Au II d'argent à l'ours de sable passant, soutenu par un mur crénelé et ouvert de gueules, maçonné de sable.

Hauptstadt: Magdeburg

Gegründet: 1990

Französische Blasonierung:

Armes:

Coupé: au I burelé d’or et de sable au crancelin de sinople brochant en bande sur le burelé, au canton sénestre d’argent à l’aigle de sable, membré et langué d’or. Au II d’argent à l’ours de sable passant, soutenu par un mur crénelé et ouvert de gueules, maçonné de sable.

Offizielle Wappenbeschreibung

Es wurde durch das Gesetz über Wappen, Flaggen und Siegel am 29. Januar 1991 eingeführt.

Das Landeswappen zeigt im geteilten Schild, oben neunmal geteilt, die Farben Gold über Schwarz, schrägrechts belegt mit einem grünen Rautenkranz sowie links – in Höhe der oberen fünf Teilungen – im silbernen Freifeld einen schwarzen Adler mit goldener Bewehrung und roter Zunge. Das untere Feld zeigt in Silber einen schreitenden schwarzen Bären auf einer schwarzgefugten roten Zinnenmauer mit offenem Tor.

Quelle: http://de.wikipedia.org/wiki/Wappen_Sachsen-Anhalts

Coupé: au I burelé d'or et de sable au crancelin de sinople brochant en bande sur le burelé, au canton sénestre d'argent à l'aigle de sable, membré et langué d'or. Au II d'argent à l'ours de sable passant, soutenu par un mur crénelé et ouvert de gueules, maçonné de sable.

Berlin

D'argent à l'ours rampant de sable, armé et lampassé de gueules.

Hauptstadt: Berlin ist ein Stadtstaat!

Gegründet: (in der heutigen Form) 1990

Französische Blasonierung:

Armes:

D’argent à l’ours rampant de sable, armé et lampassé de gueules.

Offizielle Beschreibung

Verfassung von Berlin und Gesetz über die Hoheitszeichen des Landes Berlin

Das Landeswappen zeigt in silbernem (weißem) Schild einen rot bewehrten und rot gezungten, aufrecht schreitenden schwarzen Bären. Auf dem Schild ruht eine goldene, fünfblätterige Laubkrone, deren Stirnreif als Mauerwerk mit einem geschlossenen Tor in der Mitte ausgestattet ist.

Quelle: http://de.wikipedia.org/wiki/Wappen_Berlins

D'argent à l'ours rampant de sable, armé et lampassé de gueules.

Veyder

Armes:


D’or à l’ours passant de sable, enchaîné.

Cimier:

l’ours, issant.

Sources du Dr. Loutsch:

(B./Arch. Lux. Fds. Reiffenberg: cachet de Gaspard Veyder, rentmeister à Vianden, 7-VI-1637/Arch. Lux. X, 27: Cachet de Christophe Veyder, maître de poste à Bickendorf, 25-I-1678).

Cette famille d’hommes de fief du comté de Vianden semble originaire de Dasbourg.

Cachet de Jean Vesque, lettres de 1733.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 787

Veyder-Malberg

Armes:


Écartelé : aux I et IV d’or à un ours de sable accolé d’argent, à une chaîne courbée du même traînante d’en haut du dos jusque en bas entre les pattes, aux II et III d’argent à l’écusson de gueules (Malberg).

Couronne ou bonnet de baron.

Deux casques couronnés.

Cimier:

  1. l’ours du I entre un vol de sable et d’or.
  2. Un écusson du II entre deux proboscides d’argent et de gueules.

Supports:

A dextre un ours de sable accolé d’une chaîne d’argent tenant une bande rolle tirée du premier quartier, à sénestre un ours d’argent accolé de gueules à une chaîne d’argent, tenant une bande rolle tirée du seeond quartier.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Régistrature Cons. prov., VII, p. 206/N./R.).
Titre de baron pour François-Maurice de Veyder, seigneur de Malberg, fils de Jean-Jacques, écuyer, en son vivant colonel de la ville et commandant de la forteresse de Juliers, qui aurait été cousin germain de Jean-Christophe de Veyder, sgr. de Malberg, écuyer, qui aurait fait reconnaître l’ancienneté de la noblesse des Veyder, petit-fils de Christophe de Veyder, en son vivant seigneur de Bickendorf, qui aurait été le frère de Jean-Henri de Veyder, seigneur de Malberg, et arrière-petit-fils de Corneille de Veyder, seigneur de Malberg, lettres-patentes de Charles VI datées de Vienne le 10-I-1732. A.N.B. 1869 (erreurs).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 787

Settegast

Armes:


D’argent à l’ours issant de sable, tenant dans sa patte dextre quatre épis de blé au naturel.

Sources du Dr. Loutsch:

(M.W./Adam-Even: Généalogie van der Noot, Luxembourg 1934).

Famille bourgeoise de Luxembourg, d’origine allemande. Le Nouveau Siebmacher, X, Bürgerliche Wappen, vol. X, P. 33 indique une famille Settegast du Mecklenbourg, ayant porté au moins depuis 1705: De sable au crâne posé sur deux tibias en pointe d’argent, duquel issent trois épis tigés et feuillés d’or.

Cimier:

Une croix latine d’or entre un vol de sable. Il se pour-rait qu’il s’agisse d’une branche de la même famille. Voir OH. 1925, P. 60 et P. Adam-Even: Famille van der Noot, op. cit.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 730

Recking

Armes:


D’argent à un ours passant d’or, surmonté d’une étoile à six rais de gueules, accostée de deux losanges du même.

Cimier:

Un chiffre 4 à traverse contournée d’or, entre un vol d’argent.

Lambrequins:

d’azur et d’argent.

Sources du Dr. Loutsch:

(Bibl. Municipale de Trèves: Stadttrierisches Wappenbuch Ms. no 700 fol. 85).
Armes d’Antoine Recking, maître de la corporation des serruriers et maréchaux-ferrants de la ville de Trèves, 1770, également [comme Bernard Recking ] d’origine luxembourgeoise probable.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 667

Dasbourg

Armes:


Un ours colleté, passant.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux., Vianden, 1-II-1470/Arch. Arlon, Guirsch, Reuland, 23-VI-1471.)

Sceaux de Guillaume de Dasbourg, «rentmeister» à Vianden, 1470 et 1471, et de Jean de Dasbourg, justicier des hommes (manrichter) du comté de Vianden, 1470.

Cette famille d’hommes de fief pourrait être à l’origine de la famille Veyder.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 313