Luxembourg-Görlitz

Ecartelé : au I de gueules au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchue et passée en sautoir, au II d'argent à l'aigle de gueules, membrée, becquée et liée d'or, au III d'argent au boeuf rampant de gueules, au IV coupé de gueules au lion passant d'argent couronné d'or, et d'argent, Sur le tout burelé d'argent et d'azur, au lion de gueules couronné d'or.

Armes:

Écartelé : au I de gueules au lion d’argent, armé, lampassé et couronné d’or, la queue fourchue et passée en sautoir qui est de Bohême, au II d’argent à l’aigle de gueules, membrée, becquée et liée d’or, qui est de Brandebourg, au III d’argent au boeuf rampant de gueules qui est de Lusace, au IV coupé de gueules au lion passant d’argent couronné d’or, et d’argent, qui est de Goerlitz. Sur le tout de Luxembourg.

Notes biographiques:

(* 22-VI-1370, † 1-III-1396)
Nommé gouverneur le 15-IV-1386 par son frère Wenceslas, n’occupa cette charge que très peu de temps (voir son article p. 107).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 127

Auf Seite 107 steht folgendes:

fils de l’Empereur Charles IV et de sa quatrième femme Elisabeth de Poméranie.
Quand l’Empereur Wenceslas inféoda en 1378 le marquisat de Brandebourg à son frère Sigismond, il précisa que, si ce dernier n’avait pas de descendance, le Brandebourg devrait revenir à Jean. C’est sans doute ce qui explique que Jean se qualifie en 1388 de Marquis de Brandebourg et de Lusace, duc de Giirlitz.
Ses premières armes auraient été un écartelé de Bohême et de Brandebourgs.
Mais il a vraisemblablement porté les armes portées plus tard par sa fille Elisabeth, car elles correspondent parfaitement à ses titres. En plus le duché de Goerlitz fut créé en sa faveur, et les armes Goerlitz furent certainement créées à cette occasion, rappelant les armes de Bohême.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 107

Ecartelé : au I de gueules au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchue et passée en sautoir, au II d'argent à l'aigle de gueules, membrée, becquée et liée d'or, au III d'argent au boeuf rampant de gueules, au IV coupé de gueules au lion passant d'argent couronné d'or, et d'argent, Sur le tout burelé d'argent et d'azur, au lion de gueules couronné d'or.

Anvers

Parti, en 1 de gueules au château à trois tours ouvertes crénelées d'argent, ajourées et maçonnées de sable, la tour du milieu accompagnée en chef de deux mains appaumées, celle à dextre en bande, celle à senestre en barre, toutes les deux d'argent, au chef d'or à une aigle bicéphale de sable armée, becquée, lampassée de gueules et auréolée d'or, en 2, d'or à 3 pals de gueules, d'or à une aigle de sable armée, becquée et lampassée de gueules sur le tout, à la plaine d'argent au pal d'azur.

Armes:

Parti,

à la plaine d’argent au pal d’azur (qui est de Turnhout).

Timbre et support

L’écu sommé d’une couronne de marquis et soutenu à dextre par un lion d’or, armé et lampassé de gueules, à senestre par un griffon d’or, armé et lampassé de gueules. La terrasse composée de deux bois de cerf croisés au naturel

Base légale:

(Conseil provincial: 18 octobre 1996)

Source:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Armorial_des_provinces_de_Belgique

Parti, en 1 de gueules au château à trois tours ouvertes crénelées d'argent, ajourées et maçonnées de sable, la tour du milieu accompagnée en chef de deux mains appaumées, celle à dextre en bande, celle à senestre en barre, toutes les deux d'argent, au chef d'or à une aigle bicéphale de sable armée, becquée, lampassée de gueules et auréolée d'or, en 2, d'or à 3 pals de gueules, d'or à une aigle de sable armée, becquée et lampassée de gueules sur le tout, à la plaine d'argent au pal d'azur.

Limbourg

D'argent au lion de gueules à la queue fourchée et passée en sautoir, armé, couronné et lampassé d'or, burelé d'or et de gueules sur le tout.

Armes:

D’argent au lion de gueules à la queue fourchée et passée en sautoir, armé, couronné et lampassé d’or; burelé d’or et de gueules sur le tout.

Timbre et support

L’écu sommé d’une couronne ducale fermée doublée de gueules et à retroussis d’hermine et soutenu, à dextre par un cerf au naturel , à senestre par un cygne du même colleté d’une couronne d’or. La terrasse composée de deux branches de chêne églantées au naturel .

Base légale:

(Conseil provincial: 8 mai 1996)

Source:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Armorial_des_provinces_de_Belgique

D'argent au lion de gueules à la queue fourchée et passée en sautoir, armé, couronné et lampassé d'or, burelé d'or et de gueules sur le tout.

Bayern

Écartelé: au I, de sable au lion d'or, armé de gueules, au II coupé emmanché de gueules sur argent, au III d'argent au panthère d'azur, armé d'or et au IV d'or à trois lions passants de sable armés de gueules, rangés l'un sur l'autre. Sur le tout, fuselé en bande d'argent et d'azur.

Hauptstadt: München

Gegründet: 1949

Französische Blasonierung:

Armes:

Écartelé:

Sur le tout, fuselé en bande d’argent et d’azur.

Offizielle Beschreibung

Das Bayerische Staatswappen wurde am 5. Juni 1950 mit dem „Gesetz über das Wappen des Freistaates Bayern“ eingeführt.:

Das große bayerische Staatswappen besteht aus einem gevierten Schild mit einem Herzschild. Das erste Feld zeigt in Schwarz einen aufgerichteten goldenen, rotbewehrten Löwen; das zweite Feld ist von Rot und Weiß (Silber) mit drei aus dem Weiß aufsteigenden Spitzen geteilt; das dritte Feld zeigt einen blauen, goldbewehrten Panther auf weißem (silbernem) Grund; im vierten Feld sind auf Gold drei schwarze übereinander angeordnete, herschauende, rotbewehrte Löwen dargestellt. Der Herzschild ist in Weiß (Silber) und Blau schräg rechts gerautet.

Écartelé: au I, de sable au lion d'or, armé de gueules, au II coupé emmanché de gueules sur argent, au III d'argent au panthère d'azur, armé d'or et au IV d'or à trois lions passants de sable armés de gueules, rangés l'un sur l'autre. Sur le tout, fuselé en bande d'argent et d'azur.

Manderscheid – branche de Detzen, brisure 2

D'or à la fasce vivrée de gueules, sur le tout un écusson en coeur d'azur à la bande vivrée d'or

Guillaume le jeune de Manderscheid (x-1374) portait (..) puis (…), Ulrich, fils de Guillaume ci-dessus, porte 1349 sur le tout l’écusson de Reuland, comme son père un écusson en coeur à la bande vivrée, qui ne peut qu’être Reuland, armes de sa mère, donc:

Armes:


D’or à la fasce vivrée de gueules, sur le tout l’écusson de Reuland, un écusson d’azur à la bande vivrée d’or

Sources du Dr. Loutsch:

(Hauptmann: Zehn mittelrheinische Wappengruppen, Jahrbuch «Adler» 1900).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 547

D'or à la fasce vivrée de gueules, sur le tout un écusson en coeur d'azur à la bande vivrée d'or

Humain ou Humyn – armes augmentées

Armes:


Écartelé: aux I contre-écartelé d’azur au chevron d’or, accompagné de trois coquilles d’argent, et d’or à la croix ancrée de gueules (Malines), au II d’argent à l’aigle de gueules (Iserin); au III d’argent au chevron de gueules accompagné de trois tourteaux du même (Lottin); au IV contre,- écartelé d’argent à trois roses de gueules, et de gueules à la tour d’argent (Prats). Sur le tout de Humain [De gueules à trois coeurs d’argent couronnés d’or].

Sources du Dr. Loutsch:

(Schutbourg no 538).
Serait originaire du village de Humain, l’une des quatre pairies du comté de Laroche, situé dans l’arrondissement de Marche.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 452

Billehé de Valensart

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’argent à trois lions posés 2 – 1, le premier de gueules, le second de sable, le troisième d’azur (Valensart), aux II et III d’azur à la fasce d’or chargé d’une tête de more de sable tortillée d’argent, accompagnée de trois annelets d’or (Billehé). Sur le tout de Mewen, qui est Écartelé: a) et d) parti d’un burelé d’or et de gueules (Loos) et de gueules à deux bars adossés d’or, accompagnés de quatre (ou cinq) croix recroisettées au pied fiché du même (Chiny) b) et c) de gueules au lion d’argent couronné d’or (Heinsberg). Sur le tout du tout de sable à trois mouettes d’argent (Mewen ou Meeuven).

Deux casques, couronnés.

Cimier:

  1. Un renard issant et contourné d’or, tenant entre ses dents un coq de sable (Valensart).
  2. Une étoile d’or entre un vol à l’antique d’azur et d’or (Billehé).

Supports:

Deux griffons regardants d’or, armés et lampassés de gueules.

Devise:

QUI NON POTEST SPERARE DESPERET NIHIL.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./R.)
Branche de la famille de Valensart qui reprit le nom et les armes de Billehé, comme il a été dit plus haut. Généalogie dans A.N.B. 1862.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 234

Villers (Grignoncourt)

Armes:


Écartelé:

sur le tout de gueules à trois étoiles d’argent rangées en bande, entre deux cotices du même (Villers ).


Trois casques couronnés.

Cimier:

  1. Le lion du III, issant et contourné.
  2. Un buste d’homme habillé du surtout, coiffé d’un bonnet pointu de gueules.
  3. Un vol à l’antique aux armes du IV.

Supports:

A dextre une licorne d’or, à sénestre un lion d’or (ou deux léopards lionnés au naturel).

Devise:

ACCUEILLANCE DE VILLERS.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./R./S.L.).

Titre de marquis avec érection en comté de la terre de Grignoncourt, qui aurait été accordé à cette famille au XVIIe siècle par le roi Philippe IV, roi d’Espagne. Famille éteinte récemment.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 793