Billehé de Valensart

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’argent à trois lions posés 2 – 1, le premier de gueules, le second de sable, le troisième d’azur (Valensart), aux II et III d’azur à la fasce d’or chargé d’une tête de more de sable tortillée d’argent, accompagnée de trois annelets d’or (Billehé). Sur le tout de Mewen, qui est Écartelé: a) et d) parti d’un burelé d’or et de gueules (Loos) et de gueules à deux bars adossés d’or, accompagnés de quatre (ou cinq) croix recroisettées au pied fiché du même (Chiny) b) et c) de gueules au lion d’argent couronné d’or (Heinsberg). Sur le tout du tout de sable à trois mouettes d’argent (Mewen ou Meeuven).

Deux casques, couronnés.

Cimier:

  1. Un renard issant et contourné d’or, tenant entre ses dents un coq de sable (Valensart).
  2. Une étoile d’or entre un vol à l’antique d’azur et d’or (Billehé).

Supports:

Deux griffons regardants d’or, armés et lampassés de gueules.

Devise:

QUI NON POTEST SPERARE DESPERET NIHIL.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./R.)
Branche de la famille de Valensart qui reprit le nom et les armes de Billehé, comme il a été dit plus haut. Généalogie dans A.N.B. 1862.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 234

1 Comment

  1. Anne BhD

    http://www.thedigitalwalters.org/Data/WaltersManuscripts/html/W922/
    Voir à la page 83, armes Billehé, écartelées avec celles d’une autre famille.
    Source : «Liber amicorum of Joannes Carolus Erlenwein», 1614 to 1619, Kaiserwerth and Fulda, Germany [Walters Ms. W.922]

    Reply

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *