Soy

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’argent à trois plumes d’autruche d’argent (-sic-) mouvant du flanc dextre, aux II et III de gueules semé de fleurs de lis d’argent.

Cimier:

Trois plumes d’autruche sortant du Bourrelet.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 739

Loutschs Quellenangabe fehlt, ist vermutlich (Limbourg).
Silber auf Silber kann nicht sein! Eine Angabe “argent” ist wohl falsch und sollte wohl “azur” lauten. Dargestellt ist hier “d’argent à trois plumes d’autruche d’azur mouvant du flanc dextre,” Kann natürlich auch andersrum sein.

Merjay (Echternach)

Armes:


Deux plumes à écrire en sautoir, les pointes en bas, cantonnées de quatre étoiles à six rais.

Cimier:

Un cor de postillon posé sur le Bourrelet (entre les lettres M M).

Sources du Dr. Loutsch:

(Fonds sigillographique Dutreux, inventorié par van Werveke).

Cachet de Mathias Merjay, notaire à Echternach, 19-XII-1765.

Bien que l’homonymie puisse faire supposer une même origine que la famille précédente, on n’est pas parvenu à rattacher cette famille, notable à Echternach au XVIIIe siècle.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 568

Samsonnet

Armes:


Un lion tenant de la dextre une plume à écrire.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Cons. Prov., liasses 818, no 740 et 829, no 1107).
Cachet de Pierre Samsonnet, 1655

Sources du Dr. Loutsch:

(Nommé huissier extraordinaire, le 29 juillet 1645, voir Ruppert).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 700

Helminger

Armes:


D’azur à un casque d’or taré de front traversé par derrière d’une plume à écrire d’argent posée en barre, accompagnée aux premier et quatrième canton de deux étoiles aussi d’or.

Sources du Dr. Loutsch:

(H.L.T.).
Jean Helminger, notaire à Thionville en 1696. S’agit-il du même personnage que le précédent, en tous cas ce sont des variantes proches d’armes similaires.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 423

Casaquy, ou le Casaquier – variante 3

Armes:


Écartelé: au I un heaume, aux II et III un lion, au IV un coeur enflammé, soutenu de deux plumes en sautoir.

Cimier:

Un lion issant.

Sources du Dr. Loutsch:

(Vannérus: Deux pierres tumulaires des familles luxembourgeoises Casaquy et le Veneur, dans: Annales d’Arlon, 1904, P. 186).

Cachet utilisé par Henri-Ignace Casaquy (1766-1848), avocat, secrétaire du Conseil aulique et conseiller de la chancellerie d’État à Vienne, fils du précédent, qui semble avoir combiné les armes de son père avec celles, traditionnelles de la famille.

Sur cette famille, voir Vannérus, op. cit.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 278

Casaquy, variante 1

Armes:


De . . . à deux plumes posées en sautoir, accompagné en chef d’un coeur, accosté de deux étoiles à 5 rais et surmonté d’un besant, et en pointe d’une étoile à 5 rais.

Cimier:

Une des étoiles.

Sources du Dr. Loutsch:

(Vannérus, op. cit. et Vannérus: Matrices de sceaux luxembourgeois, dans: Revue belge de numismatique et de sigillographie, 1921, P. 192).

Cachet de Jean-Baptiste Casaquy (1700-1762), mayeur de Martilly.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 278