lévrier

Wolter de Neuerbourg

Armes:


De gueules à la fasce d’or, accompagnée en chef d’un lévrier issant d’argent, en pointe de deux étoiles du même.

Casque couronné.

Cimier:

Le lévrier issant.

Supports:

Deux lévriers d’argent, la tête contournée, colletés.

Sources du Dr. Loutsch:

(Pierres tombales à Cattenom/Cahiers luxembourgeois, 1932, I).
Il s’agit de l’autre branche de cette famille, seigneurs de Cattenom (Moselle) et de Neuerbourg, hameau attenant. Le lévrier des armes vient probablement des armes Zorn, famille avec laquelle les Wolter se sont alliés au début du XVIIe siècle.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 830

Wecquer, ou Wecker

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’azur à la fasce d’argent, accompagnée en chef de deux annelets entrelacés du même, en pointe d’une étoile à six rais aussi d’argent, aux II et III d’or au lévrier courant de sable, au chef d’argent chargé de trois fers de moulin de gueules, et sur le tout d’or à la croix ancrée de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(H.A./Arch. Lux. not. Frédéric Braun, 1719, no 48 et 49 : cachet de Charles de W., seigneur haut justicier de Grevenmacher/Arch. Lux, not. Gattermann, 5-I-1713: cachet de Ludwine-Pétronille de W., veuve de feu François-Ernest de bande, en son vivant co-seigneur de Berbourg./M.W., avec fautes).

Cimier:

Un dextrochère armé tenant une épée, issant.
Armes portées par cette famille depuis la fin du XVIIe siècle.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 812

Seyn, ou Sein

Armes:


De gueules au lévrier contourné d’argent colleté de sable.

Sources du Dr. Loutsch:

(Autel de l’église de Colpach).
Seigneurs de Colpach au début du XVIe siècle. Jean de Seyne, cit. 1513, seigneur de Colpach, maria sa fille et héritière Elisabeth à Renard de Bergh, châtelain de Wiltz.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 731

Roly de Vien

Armes:


D’azur au chevron d’argent accompagné en chef de deux têtes de lévrier d’argent colletés de gueules, en pointe d’un lion couronné d’or.

Couronne de baron des Pays-Bas.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux./H. 55, Régistre des Diplômes de noblesse).
Concession de noblesse du Grand-Duché de Luxembourg, avec titre de baron, accordé par lettres du 22-VII-1843 du Roi Guillaume II, à François-Louis-Eugène Roly de Vien, du Pays de Liège. Famille n’ayant jamais résidé au Luxembourg.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 687

Ludwig, puis Ludovici

Armes:


Coupé, au chef d’azur au lévrier d’argent, colleté d’or, en pointe de sable à huit losanges aboutées d’or, 5-3 (ou Losangé de sable et d’or).

Casque couronné.

Cimier:

Le lévrier issant.

Lambrequins:

à dextre d’argent et d’azur, à sénestre d’or et de sable.

Sources du Dr. Loutsch:

(Nouveau Siebmacher, X, Wappen Bürgerlicher Geschlechter,vol. IV, P. 88: Mathias Ludwig, membre de la haute justice de Trèves, 1658, Philippe Ludwig, directeur des postes, 1690/Bibl. Municipale de Trèves: Stadttrierisches Wappen-buch Ms no 700, fol. 8 et 42).
Cette famille patricienne de Trèves semble, d’après certaines indications, être d’origine luxembourgeoise.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 533