Turk

Armes:


Coupé d’azur, sur un mur crénelé d’argent maçonné de sable, l’azur chargé d’un Turc issant mouvant du mur, tenant de la dextre un cimeterre d’argent, de la sénestre un bouclier rectangulaire de gueules à la fasce d’argent.

Casque couronné.

Cimier:

Le turc issant.

Sources du Dr. Loutsch:

(Ancien Siebmacher, édition 1699, IV, P. 184/R., avec variantes pour une branche allemande).
Famille originaire de Villach, anciennement Türk ou Türgg von und zu Eisentratten, qui aurait été anoblie en 1574, maîtres de forge en Carinthie. Une branche qui laissa tomber les prédicats nobiliaires à la fin du XVIIIe se fixa successivement à Fulda, puis à Francfort, enfin à Luxembourg au milieu du XIXe siècle, où elle s’illustra dans la banque. Voir Georg BrolL: Aus Gmünds vergangenen Tagen, vol. 2, Gmünd 1936, P. 169: Die Türgg v. und zu Eisentratten.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 773

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.