Olinger

Armes:


Une ancre en pal, l’anneau en haut, et du fer en pointe monte une plante feuillée qui s’enroule autour de l’ancre, le tout accosté à dextre d’une étoile, à sénestre d’une croisette (pattée?).

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. XXIX).

Sceaux de Jean Olinger, échevin d’Echternach, 16-VII-1650, et 14-III-1707. (Est-ce le même ou s’agit-il du père et du fils?)

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 623

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *