Faing

Armes:


D’or à l’aigle de sable, becquée, languée et membrée de gueules.

(On dit souvent, le vol abaissé, mais celà ne correspond qu’à une façon archaïque de dessiner l’aigle, usuelle dans cette famille).

Cimier:

Un bras droit de carnation vêtu de gueules, au rebas d’argent, mis en pal.

Supports:

Deux sauvages de carnation avec leurs massues, ceints et couronnés de lierre, tenant chacun une bannière, celle de dextre aux armes de écu, celle de sénestre de gueules au chevron d’or, pour Jamoigne ancien.

Cri:

PHAËL! PHAEL!

Sources du Dr. Loutsch:

(B./H./N./N.M./P./P.L./R./Gourdet/T. III, P. 1021.)

variantes

Pour H.A. l’aigle est entièrement de sable, le vol abaissé, pour H.L.T. elle est becquée et membrée d’argent, le vol abaissé.
Le château du Faing est situé près de Jamoigne, et cette famille serait issue des comtes de Duras, mais il semble plus vraisemblable qu’elle descende du lignage de Walcourt.
Généalogies dans: A.N.B. 1863 et T. III, P. 1018. Titre de baron et érection en baronie de la terre de Jamoigne le 24-I-1623.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 350

0 thoughts on “Faing

  1. B.Neefs says:

    Bonjour,

    Je possède un manuscrit luxembourgeois avec deux blasons. Le premier est un blason “du Faing – du Hutoy” et concerne Hugues du Faing, gouverneur de Luxembourg. Le second me paraît être un blason “de Mersch-de Nassau-Sarrebruck”.
    Vous pouvez les voir sur Ebay.com (item n°330514897469). Merci de bien vouloir me confirmer cette identification même si la généalogie de ces deux familles ne donnent aucune alliance commune. Cordialement et bravo pour votre site que je référence.

    BNeefs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *