Aldringen

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’or à deux crampons de sable passés en sautoir, traversant une couronne de feuilles d’acanthe d’or, aux II et III d’azur à trois étoiles d’argent posées 2 – 1; Sur le tout d’or à l’aigle bicéphale de sable surmontée d’une couronne impériale «planant», ladite aigle chargé sur la poirtine d’un écusson de gueules à la fasces d’argent chargé de la lettre F de sable.

Trois casques couronnés.

Cimier:

  1. Un bras issant de carnation vêtu d’azur, tenant de la main la couronne du I traversée des deux crampons.
  2. l’aigle impériale.
  3. Une main issante de carnation tenant deux fanions adossés d’azur au franc-quartier d’argent à la croix de gueules, les hampes de sable.

Lambrequins:

à dextre de sable et d’or, à sénestre d’azur et d’argent;
(Vienne, texte des lettres-patentes de 1627.)
Titre de baron par lettres-patentes de Ferdinand II du 17 décembre 1627, avec augmentation d’armoiries pour Jean Aldringen ou Aldringer «Kriegsrat, Oberst, Oberst-Meister, Zahl- und Quartierungs-Commissar» et ses deux frères, Paul, évêque suffragant de Strasbourg et Jean-Maximilien, évêque de Seckau. Titre de comte avec «Wohlgeboren», autorisation de prendre le titre de ses terres, de se nommer Herr und Graf, von und zu, oder auff», pour Jean, baron d’Aldringen, Conseiller Impérial, Chambellan, «Genéral-Feldmeister» et feldmaréchal (Vienne).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 185

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *