Beck

Ecartelé, aux 1 et 4 d'or à l'aigle de sable, visant à sénestre, aux 2 et 3 coupé en chef d'azur à trois étoiles de gueules et en pointes des briques cuites carrées alternativement d'azur et de gueules de telle façon qu'elles affectent la forme d'un mur. Sur le tout d'or à l'aigle impériale de sable couronnée d'or, l'écusson en coeur couronné.

Armes:


Écartelé: aux 1 et 4 d’or à l’aigle de sable, visant à sénestre, aux 2 et 3 coupé, en chef d’azur à trois étoiles de gueules, et en pointe des briques alternativement d’azur et de gueules, de telle façon qu’elles affectent la forme d’un mur.. Sur le tout d’or à l’aigle Impériale de sable, couronnée d’or, l’écusson en coeur couronné.

Casque

Deux casques de tournoi liserés et grillés d’or, couronnés de couronnes Impériales.

Cimier:

  1. Une aigle naissante contournée de sable, becquée et lampassée de gueules.
  2. Une étoile de gueules à 6 rais, environnée et quelque peu couverte par un nuage au naturel.

Sources du Dr. Loutsch:

(Traduction littérale des patentes en latin, publiées dans O.H. 1948, t. 3-4, p. 42).

Notes biographiques:

(† 22-VIII-1648)
Le fait qu’un nouvel anobli (18 avril 1637) soit nommé gouverneur du Luxembourg constituait à l’époque une espèce de scandale. D’abord capitaine de la ville (1637), puis gouverneur provisoire, il n’obtint sa nomination définitive que le 18 janvier 1642. (Voir sur lui le n0 3-4, année 1948 de la revue t’Hémecht qui lui est entièrement consacrée).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 151

Jean Beck begründete eine Familie, zu welcher Loutsch noch weiter angibt:

Famille d’origine modeste, originaire du Grund, faubourg de Luxembourg. Jean Beck, fils d’un courrier militaire entra dans l’armée autrichienne et y fit une brillante carrière. II fut général et fut anobli par lettres patentes le 25 février 1634, créé Baron le 18 avril 1637. Sur lui et sa famille consulter surtout: O.H., 1948, tome 3-4 et la bibliographie donnée par M.W., P. 16 et 17.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 216

Zu diesem Wappen exitiert auch eine Variante.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *