Vianden

Armes:


De gueules à la fasce d’argent.

Cimier:

Sources du Dr. Loutsch:

(A.U./A.H./B./B.L./G./P./P.L./R./S.A.R. IV, p. 112).
La succession de Namur ayant été définitivement réglée entre 1264 et 1270 au profit des comtes de Flandres, la branche aînée de Vianden s’est trouvée sans armoiries. C’est alors qu’ils ont adopté celles de Perwez-Louvain, famille de laquelle était issue la femme de Philippe, comte de Vianden. Ses frères étant mort, elle était restée héritière du nom, des armes et des biens de cette maison.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 788

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.