Hardt, von der

Armes:


Une branche coupée de chêne en fasce, à un gland en chef, et un rameau à trois feuilles en pointes.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Arlon: Guirsch: Dossiers nobiliaires).
Cachets nombreux de membres de cette famille, seigneurs de Freimersdorf, lors du contrat de mariage, le 31-X-1694, de Jean-Henri d’Oberhausen avec Elisabeth von der Hardt. Famille répandue au comté de Vianden.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 412

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *