Bocholtz

Armes:


D’or à un arbre de sinople.

Cimier:

l’arbre issant.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Registrature Cons. Prov., VI, 211/K./N. qui décrivent l’arbre comme étant un hêtre, ce qui est évident étant donné le nom de Bocholtz, mais les patentes ne précisent pas).

Anoblissement de Georges Bocholtz, avocat, fils d’André, officier de la seigneurie de Clervaux, petit-fils de Nicolas, chef de la justice de Fischbach, par lettres-patentes de Maximilien-Emmanuel de Bavière du 1er décembre 1712. Sur cette famille voir A.N.B. 1859. Il n’est pas impossible qu’il s’agisse d’une branche de la même famille que celle qui précède.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 241

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *