escarboucle

Schoenberg

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’argent à l’écusson de sable, à l’escarboucle pommetée et fleurdelisée d’or brochant, aux II et III de gueules à six écussons d’argent posés 3 – 2 – 1. Sur le tout de gueules à l’écusson d’argent.

Couronne comtale sur l’écu.

Sources du Dr. Loutsch:

(Annuaire Soc. Héraldique Lux. 1953/54, P. 18: Louis Wirion: Une découverte héraldique à Luxembourg/Antependium, trésor de la cathédrale de Luxembourg./A. Petit: Les Seigneurs de Montquintin, Extrait du «Pays Gaumais», 1968-69, P. 88).
Famille originaire du Palatinat, dont une branche se fixa à partir de 1584 au Luxembourg, à la suite d’un mariage avec l’héritière de Naves, et séjourna dans l’hôtel de Schoenberg, plus tard dit de Soetern, actuelle maison de commerce Reuter-Heuardt, dans la Grand-Rue pendant tout le XVIIe siècle.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 718

Kilburger de Bitbourg – variante 3

Armes:


Coupé, en chef une escarboucle à huit rais pommetée, en pointe d’azur à trois étoiles à six rais d’or rangées en fasce, accompagnées en pointe de deux besants du même.

Sources du Dr. Loutsch:

(S.L., d’après une pierre tombale à St. Arnual, près de Sarrebruck).
Par lettres-patentes du duc Charles de Lorraine, du 10 novembre 1626, Othon Kilburger de Bitbourg fut anobli, mais D.P. ne précise pas quelle version fut accordée. Il est certain que la famille précédente est la même que celle-ci. Toutes ces variantes correspondent peut-être à des branches différentes. Mais il est certain aussi que dans les familles bourgeoises, les armes ne sont souvent pas fixées d’une manière exacte.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 477

Hausman de Namedy – variante

Coupé d’argent et de sable, à une escarboucle fleurdelisée d’or.

Cimier:

Une tête et col de chien d’argent, colleté de sable entre un vol aux armes. (O.G.).

Greiffenclau

Armes:


Écartelé: aux I et IV coupé d’argent et d’azur, à l’escarboucle d’or brochant, aux II et III de sable à la barre d’argent.

Cimier:

un membre d’aigle d’or, la serre en bas, sommé d’un panache de 13 plumes d’autruche de sable, d’argent et d’azur.

Sources du Dr. Loutsch:

(M./N./R./Betzdorf no 799/et P. 279/Schutbourg no 570/Arch. Ansembourg VIII).
Famille originaire de l’Eifel, au Luxembourg aux XVI° et XVII° siècles, Voir O.H. 1930, P. 34, et Möller IV.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 397

Berentzheim

Armes:


Une escarboucle, chargé en coeur d’une coquille.

Cimier:

Une demi-escarboucle.

Sources du Dr. Loutsch:

(M., d’après Arch. Lux., Sect. Hist., acte 2-IX-1522/S.A.R. I, P. 229, qui n’indique pas la coquille, mais le sceau est en mauvais état.).
Theis von Berentzheim, bailly de Pittange, 1552 et 1533.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 221

Navarre

De gueules au rais d’escarboucle pommeté accolé en orle d’or, allumé de sinople.

Loutsch meint zu diesem Wappen noch: Les «chaînes» de Navarre semblent une invention tardive des héraldistes français.