• 02.11.2014 No Comments

    D'argent à une croix de gueules, chargé d'une couronne d'or

    Armes

    D’argent à une croix de gueules, chargé d’une couronne d’or

    Deutsche Blasonierung

    In Silber ein durchgehendes rotes Kreuz, belegt mit einer goldenen Krone.

    Quelle

    Stadler, Deutsche Wappen – Band 2, Seite 39

    D'argent à une croix de gueules, chargé d'une couronne d'or
  • 02.11.2014 No Comments

    De sable au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules tenant dans sa dextre le globe de l'empire d'or et s'appuyant sur un écusson de gueules, chargé d'un triangle renversé d'or

    Armes

    De sable au lion d’or, armé, lampassé et couronné de gueules tenant dans sa dextre le globe de l’empire d’or et s’appuyant sur un écusson de gueules, chargé d’un triangle renversé d’or

    Deutsche Blasonierung

    In Schwarz ein rotbewehrter, -bezungter und -bekrönter goldener Löwe, in der erhobenen rechten Tatze einen goldenen Reichsapfel tragend, mit der linken einen roten Schild haltend, darin ein dreieckiger, mit der Spitze nach oben gekehrter goldener Eckstein

    Quelle

    Stadler, Deutsche Wappen – Band 2, Seite 27

    De sable au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules tenant dans sa dextre le globe de l'empire d'or et s'appuyant sur un écusson de gueules, chargé d'un triangle renversé d'or
  • 01.10.2014 No Comments

    Parti de gueules et d’argent à la bordure de l’un en l’autre. Au I une demie-aigle d’argent surmonté d’une couronne d’or, au II une croix de sable.

  • 01.10.2014 No Comments

    De gueules au lion passant d’argent et armé d’azur, accompagné de quatre bâtons péris du même, ainsi que de trois quintefeuilles d’or, percés du champs. Au chef d’argent, une croix de sable.

  • 17.09.2014 No Comments

    De gueules au Saint Pierre habilé d'or, nimbé, tenant dans sa main dextre une clé d'or, le panneton vers la dextre, et dans sa main senestre un livre de gueules.

    Armes

    De gueules au Saint Pierre habilé d’or, nimbé, tenant dans sa main dextre une clé d’or, le panneton vers la dextre, et dans sa main senestre un livre de gueules.

    Deutsche Blasonierung

    In Rot der stehende, nimbierte und golden gekleidete St. Petrus mit einem aufrechten, abgewendeten goldenen Schlüssel in der Rechten und einem roten Buch in der Linken.

    Quelle

    Stadler, Deutsche Wappen – Band 2, Seite 60

    De gueules au Saint Pierre habilé d'or, nimbé, tenant dans sa main dextre une clé d'or, le panneton vers la dextre, et dans sa main senestre un livre de gueules.
  • 09.07.2014 No Comments

    De gueules à la roue à 6 rais d'argent

    De gueules à la roue à 6 rais d’argent

    De gueules à la roue à 6 rais d'argent
  • 09.07.2014 No Comments

    De sable au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules.

    De sable au lion d’or, armé, lampassé et couronné de gueules.

    De sable au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules.
  • 10.05.2014 No Comments

    Ecartelé : au I de gueules au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchue et passée en sautoir, au II d'argent à l'aigle de gueules, membrée, becquée et liée d'or, au III d'argent au boeuf rampant de gueules, au IV coupé de gueules au lion passant d'argent couronné d'or, et d'argent, Sur le tout burelé d'argent et d'azur, au lion de gueules couronné d'or.

    Armes:

    Écartelé : au I de gueules au lion d’argent, armé, lampassé et couronné d’or, la queue fourchue et passée en sautoir qui est de Bohême, au II d’argent à l’aigle de gueules, membrée, becquée et liée d’or, qui est de Brandebourg, au III d’argent au boeuf rampant de gueules qui est de Lusace, au IV coupé de gueules au lion passant d’argent couronné d’or, et d’argent, qui est de Goerlitz. Sur le tout de Luxembourg.

    Notes biographiques:

    (* 22-VI-1370, † 1-III-1396)
    Nommé gouverneur le 15-IV-1386 par son frère Wenceslas, n’occupa cette charge que très peu de temps (voir son article p. 107).

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 127

    Auf Seite 107 steht folgendes:

    fils de l’Empereur Charles IV et de sa quatrième femme Elisabeth de Poméranie.
    Quand l’Empereur Wenceslas inféoda en 1378 le marquisat de Brandebourg à son frère Sigismond, il précisa que, si ce dernier n’avait pas de descendance, le Brandebourg devrait revenir à Jean. C’est sans doute ce qui explique que Jean se qualifie en 1388 de Marquis de Brandebourg et de Lusace, duc de Giirlitz.
    Ses premières armes auraient été un écartelé de Bohême et de Brandebourgs.
    Mais il a vraisemblablement porté les armes portées plus tard par sa fille Elisabeth, car elles correspondent parfaitement à ses titres. En plus le duché de Goerlitz fut créé en sa faveur, et les armes Goerlitz furent certainement créées à cette occasion, rappelant les armes de Bohême.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 107

    Ecartelé : au I de gueules au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchue et passée en sautoir, au II d'argent à l'aigle de gueules, membrée, becquée et liée d'or, au III d'argent au boeuf rampant de gueules, au IV coupé de gueules au lion passant d'argent couronné d'or, et d'argent, Sur le tout burelé d'argent et d'azur, au lion de gueules couronné d'or.
  • 29.04.2014 No Comments

    Ecartelé, au I et IV de gueules à la levrette courant d'argent, accolée et bouclée d'or, au chef du même chargé de trois roses de gueules, au II et III aux II et III à un arbre terrassé.

    Armes:

    écartelé aux I et IV comme ci-dessus (De gueules à la levrette courant d’argent, accolée et bouclée d’or, au chef du même chargé de trois roses de gueules), aux II et III à un arbre terrassé.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Sur une lettre de lui, aux archives d’Ansembourg, datée d’Arlon le 26-VIII-1682 Arch. Lux.).

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 160

    Ecartelé, au I et IV de gueules à la levrette courant d'argent, accolée et bouclée d'or, au chef du même chargé de trois roses de gueules, au II et III aux II et III à un arbre terrassé.
  • 29.04.2014 No Comments

    D'or au créquier de gueules

    Das Wappen der Herrschaft Créquy.

    Armes:

    D’or au créquier de gueules.
    Wurde laut Loutsch, der sich auf den Père Anselme beruft auch von

    François de CRÉQUY, marquis de MARINES, dem Eroberer der Stadt Luxemburg geführt.

    Sources du Dr. Loutsch:

    , c.-à-d. simplement de Créquy.
    (P. Anselme VII, p. 192).

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 156

    D'or au créquier de gueules