boutonné

Monschaw

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’azur au lion contourné (en réalité: la tête contournée) d’or lampassé de gueules, aux II et III d’or à une licorne saillante d’argent, à la barre de gueules brochant sur la licorne; Sur le tout d’azur à deux étoiles d’or en chef, et une rose de gueules (boutonnée d’or ) en pointe.

Deux casques couronnés.

Cimier:

  1. la licorne de écu issante et contournée (la tête).
  2. Sept plumes d’autruche, alternativement d’azur et d’or.

Sources du Dr. Loutsch:

(R./R. de B. (Collection de cachets de l’auteur).
Famille originaire d’Eupen, élevée à la chevalerie du Saint-Empire le 23 avril 1756, qui a eu bon nombre d’alliances luxembourgeoises, notamment avec les familles Buschmann, Richard (de Clervaux) et Simon (de Wiltz).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 587

Hodister (parfois dit de Hettange) – variante

Armes:


De gueules au sorceau (erreur pour forceau) d’argent, accompagné de trois quartefeuilles du même, boutonnés d’or.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./R./Gourdet).
Famille du comté de Laroche. (B.L. et N. lui donnent une origine à Hettange-Grande près de Thionville. Celà est très peu vraisemblable. Les armes sont très caractéristiques des familles du comté de Laroche.
Famille originaire de Souabe, une branche au Luxembourg aux XVe et XVIe siècles. Voir O.H. 1925, P. 20 et 1937, P. 89.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 436

Housman

Armes:


De gueules à la rose d’argent, boutonnée d’or, surmontée d’un bêlier passant d’argent, la tête de profil.

Cimier:

La rose,entre deux proboscides de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Sect. Hist. Familles: Bock: Traduction des patentes en français/D. 436: Copie en allemand/Vienne).
Anoblissement par lettres-patentes de Charles-Quint datées le 6 juillet 1530 (?) en faveur de Jean Housman ou Hausman, greffier à Luxembourg.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 449

Ryaville – variante

Armes:


écartelé au sautoir d’or et de gueules, à deux roses du même, boutonnées et sou-tenues d’or, l’une en chef, l’autre en pointe, aux deux flancs chargés chacun d’une tête de léopard arrachée d’or.

Cimier:

Une tête de même au milieu d’un chevron renversé, chaque jambe écartelée en sautoir d’or et de gueules (le chevron renversé est en réalité un vol-giron, les jambes des ailes).

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Régistrature Cons. Prov. III, P. 221/M.W./Arch. Lux. not. Pierret 1730, no 20, et Arch. Lux. Sect. Hist. Localités: Fouhren: plusieurs cachets).
(..)
Anoblissement par lettres de Philippe IV, datées de Madrid le 14-XI-1656, pour Thomas de Ryaville, seigneur de Puttelange, Wolmerange et 01m, fils de feu Jean de Ryaville, conseiller et receveur général des Aydes du duché de Luxembourg, et de delle Anne d’Ortho, son dit père ayant été tenu pour noble en Lorraine, pays de sa naissance, et déclaré tel par lettres-patentes du feu duc Henri de Lorraine, datées le 3-IV-1609, et sadite mère étant la soeur de Pierre d’Ortho, seigneur de Vigny, mayeur de Bastogne. Sur cette famille, voir O.H. 1912, P. 149 et 1915, P. 234.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 693

Ryaville

Armes:


écartelé au sautoir d’or et de gueules, à deux roses du même, boutonnées et sou-tenues d’or, l’une en chef, l’autre en pointe, aux deux flancs chargés chacun d’une tête de léopard arrachée d’or.

Cimier:

Une tête de même au milieu d’un chevron renversé, chaque jambe écartelée en sautoir d’or et de gueules (le chevron renversé est en réalité un vol-giron, les jambes des ailes).

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Régistrature Cons. Prov. III, P. 221/M.W./Arch. Lux. not. Pierret 1730, no 20, et Arch. Lux. Sect. Hist. Localités: Fouhren: plusieurs cachets).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 693