aigle bicéphale

Anvers

Parti, en 1 de gueules au château à trois tours ouvertes crénelées d'argent, ajourées et maçonnées de sable, la tour du milieu accompagnée en chef de deux mains appaumées, celle à dextre en bande, celle à senestre en barre, toutes les deux d'argent, au chef d'or à une aigle bicéphale de sable armée, becquée, lampassée de gueules et auréolée d'or, en 2, d'or à 3 pals de gueules, d'or à une aigle de sable armée, becquée et lampassée de gueules sur le tout, à la plaine d'argent au pal d'azur.

Armes:

Parti,

à la plaine d’argent au pal d’azur (qui est de Turnhout).

Timbre et support

L’écu sommé d’une couronne de marquis et soutenu à dextre par un lion d’or, armé et lampassé de gueules, à senestre par un griffon d’or, armé et lampassé de gueules. La terrasse composée de deux bois de cerf croisés au naturel

Base légale:

(Conseil provincial: 18 octobre 1996)

Source:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Armorial_des_provinces_de_Belgique

Parti, en 1 de gueules au château à trois tours ouvertes crénelées d'argent, ajourées et maçonnées de sable, la tour du milieu accompagnée en chef de deux mains appaumées, celle à dextre en bande, celle à senestre en barre, toutes les deux d'argent, au chef d'or à une aigle bicéphale de sable armée, becquée, lampassée de gueules et auréolée d'or, en 2, d'or à 3 pals de gueules, d'or à une aigle de sable armée, becquée et lampassée de gueules sur le tout, à la plaine d'argent au pal d'azur.

Aldringen

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’or à deux crampons de sable passés en sautoir, traversant une couronne de feuilles d’acanthe d’or, aux II et III d’azur à trois étoiles d’argent posées 2 – 1; Sur le tout d’or à l’aigle bicéphale de sable surmontée d’une couronne impériale «planant», ladite aigle chargé sur la poirtine d’un écusson de gueules à la fasces d’argent chargé de la lettre F de sable.

Trois casques couronnés.

Cimier:

  1. Un bras issant de carnation vêtu d’azur, tenant de la main la couronne du I traversée des deux crampons.
  2. l’aigle impériale.
  3. Une main issante de carnation tenant deux fanions adossés d’azur au franc-quartier d’argent à la croix de gueules, les hampes de sable.

Lambrequins:

à dextre de sable et d’or, à sénestre d’azur et d’argent;
(Vienne, texte des lettres-patentes de 1627.)
Titre de baron par lettres-patentes de Ferdinand II du 17 décembre 1627, avec augmentation d’armoiries pour Jean Aldringen ou Aldringer «Kriegsrat, Oberst, Oberst-Meister, Zahl- und Quartierungs-Commissar» et ses deux frères, Paul, évêque suffragant de Strasbourg et Jean-Maximilien, évêque de Seckau. Titre de comte avec «Wohlgeboren», autorisation de prendre le titre de ses terres, de se nommer Herr und Graf, von und zu, oder auff», pour Jean, baron d’Aldringen, Conseiller Impérial, Chambellan, «Genéral-Feldmeister» et feldmaréchal (Vienne).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 185

Reigersberg

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’azur au héron d’argent, becqué d’or, les ailes ouvertes, la patte dextre levée, posée sur une terrasse de sinople, le héron du I contourné ; aux II et III d’argent à la fasce de gueules, accompagnée de trois fleurs de lis du même. Sur le tout d’or à l’aigle bicéphale de sable, becquée et membrée d’or surmontée d’une couronne impériale.

Trois casques couronnés.

Cimier:

  1. Le héron contourné sur un tertre de sinople.
  2. l’aigle éployée surmontée de la couronne impériale.
  3. Un demi-vol aux armes du II.

Supports:

Deux aigles regardantes de sable.

Sources du Dr. Loutsch:

(R.).
Famille originaire de Thionville. Nicolas-Georges (de) Reigersberg, chancelier de l’Électeur de Mayence, fut anobli par lettres du 19-XI-1635, avec ses trois frères, Claude, échevin d’Echternach, Nicolas, justicier de Thionville, et Jean, boucher à Thionville. Sur cette famille, voir Jules Florange: M. de Reigersberg et sa famille, Paris 1922.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 670

Cronberg, Kronberg ou Cronenberg – variante 2

Armes:


Écartelé: au I coupé de gueules à la couronne d’or, et de vair au II et III à une fasce, au IV coupé de vair et de gueules ; Sur le tout d’or à l’aigle bicéphale de sable, armé et lampassé de gueules.

(L. Wirion: Une découverte héraldique à Luxembourg, dans Annuaire de la Soc. Hérald. Lux. 1953/54, P. 18. Malheureusement l’auteur fait une digression sur la famille et la confond avec les Cronenbourg).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 306

Herbeaux

Armes:


Une aigle bicéphale.

Sources du Dr. Loutsch:

(Gourdet).
Tombe d’Antoine Herbeaux, curé de Strainchamps († 1718) à Sibret.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 427

Oreux

Armes:


Écartelé: au I d’argent au lion d’or, à la fasce de gueules brochant, au II d’or à l’aigle bicéphale de sable, au III d’or à trois merlettes de sable, au IV d’argent à huit losanges de gueules posées 3 – 3 – 2.

Sources du Dr. Loutsch:

(B.).
Oreux est un fief près de Bastogne qui a pu donner son nom à plusieurs familles. S’il est possible que toutes les armes au lion seul ne soient que des variantes ou brisures, il est impossible d’admettre que cette dernière famille soit de la même souche, au moins par voie légitime.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 625