• 15.09.2012 No Comments

    Armes:


    D’or à une tige de houx de trois branches de sinople posée sur une terrasse du même.

    Cimier:

    Le houx de l’écu.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (H.A./M.W.).
    Armes de Pierre Vitenne, médecin à Luxembourg depuis 1679, d’une famille bourgeoise de la ville.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 796

  • 16.08.2012 No Comments

    Armes:


    D’argent à une marguerite de sinople, tigée du même, posée en pal et accostée de deux lions affrontés de gueules, , le tout étant posé sur une terrasse).

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Arch. Lux. Sect. Hist. Localités: Feulen: Cachet de J. P. Blum, curé à Schwebsingen, où la fleur ressemble plutôt à une marguerite, le tout étant posé sur une terrasse).

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 240

  • 16.06.2012 No Comments

    Armes:


    Un Saint Hubert agenouillé, nu-tête, à dextre, en habit et culotte, le cor attaché en bandouillère, adorant le cerf, posé à sénestre et visant à dextre, la croix entre les bois. Devant le saint, son fusil posé à terre, et en pointe de écu, un chien à moitié couché, tourné vers la sénestre, mais la tête regardant son maître, le tout posé sur une terrasse herbeuse. En chef, issant du milieu du bord, une gloire rayonnante. Audessus du saint, une étoile, accrochée à un clou.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Jules Vannérus: Sceau de la famille de Saint-Hubert, extrait de la Revue belge de Numismatique et de Sigillographie, 1975, 77e année).
    Voir sur cette famille ou ces familles l’article de Vannérus cité.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 696

  • 14.05.2012 No Comments

    Armes:


    D’argent au tilleul au naturel posé sur une terrasse de sinople accosté au pied à sénestre d’une corneille essorante de sable.

    Cimier:

    Un cygne essorant d’argent.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (R. R. de B. S.A.R. II, P. 429 Arch. Famille de l’auteur.)
    Famille d’ancienne noblesse d’origine flamande. Titre de chevalier le 6-XII-1679, reconnaissance de noblesse et du titre le 2-XII-1822. Une branche hollandaise, portant le titre de Jonekheer était fixée au XIXe siècle à Echternach, alliance avec la famille Jcerg.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 563

  • 12.05.2012 No Comments

    Armes:


    Parti au I d’azur à deux poissons adossés d’argent, au franc-canton de gueules à l’étoile d’or ; au II d’or à trois bandes de gueules, la première chargé en chef d’un besant d’argent, et trois merlettes de sable posées en bande entre les deux premières bandes.

    Cimier:

    Trois plumes.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Arch. Lux. Sect. Hist. VI: 452: arbre généalogique Hama”).
    Armes de Jean Herman, receveur de Bastogne, vers 1641, époux de Hélène Zander. Il s’agit vraisemblablement des armes de ses père et mère, mises en parti, car la même disposition se voit sur les armes de sa femme.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 429

  • 23.04.2012 No Comments

    Armes:


    D’or au sauvage au naturel coiffé de plumes, ceint d’un pagne de plumes, tenant de la dextre une épée levée, posé sur une terrasse.

    Casque couronné.

    Cimier:

    Le sauvage issant.

    Supports:

    Deux lions.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Arch. Lux. not. Kleber, actes 21-IV-1749 et 10-XII-1753: cachet de jean-Antoine de Wolter/même not. acte 16-XII-1758 cachets de Pierre de Wolter et de Marie-Claire de W./Arch. Lux. not. Barthels, 25-II-1774: cachet de Marie-Claire de Wolter, veuve de la Chapelle).
    Famille originaire de la région de Rodemack, divisée en deux branches au XVIIe siècle, portant des armes différentes. Celle-ci donna des maîtres de poste à la ville de Luxembourg, et surtout un célèbre médecin, Jean-Antoine de Wolter (Né vers 1706), médecin personnel de l’Électeur Palatin, professeur à la Faculté d’Ingolstadt, membre des Académies des Sciences de Paris et de Vienne. Il s’intitulait chevalier du Saint-Empire. Y a-t-il eu concession? C’est vraisemblable, mais je ne l’ai pas retrouvée. Voir O.H. 1912, P. 237.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 830

  • 07.04.2012 No Comments

    Armes:


    D’or au bouc de gueules passant sur une terrasse de sinople.

    Cimier:

    Une tête et col de bouc de gueules.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Ancien Siebmacher, édition 1699 R./ O.H. 1913, p.18).

    Il est indiscutable que la branche luxembourgeoise a porté un cerf, et non pas un bouc comme la branche allemande. Famille ayant possédé la seigneurie de Hollenfels au début du XVIIe siècle. Voir O.H. 1913, P. 18 et 1931, P. 504.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 774

  • 30.03.2012 No Comments

    Armes:


    écartelé des armes anciennes qui sont d’azur au chevron d’argent accompagné en chef de deux étoiles à six rais d’or, en pointe d’un bras armé et gantelé, tenant une flamme de feu, avec aux II et III de gueules au canon allumé sur son affût d’or, posé sur une terrasse de sinople.

    Couronne de baron.

    Supports:

    Deux hommes armés de toutes pièces, la face de carnation ceints d’or, tenant chacun une bannière aux armes.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Arch. Lux. Régistrature Cons. Prov., XII, P. 78).
    Titre de baron avec augmentation d’armoiries accordé par lettres de Marie-Thérèse du 30-VII-1773 à Philippe-Charles de Pfortzheim, écuyer, major au service de S.M.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 639

  • 30.03.2012 No Comments

    Armes:


    De gueules au saint Georges armé de toutes pièces, sur un cheval bondissant, tuant le dragon, le tout d’argent, posé sur une terrasse de sinople.

    que couronné.

    Cimier:

    Sources du Dr. Loutsch:

    (R./Archives de famille).
    Famille d’origine tyrolienne. Une branche fixée à Echternach au XVIIIe siècle.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 464

  • 04.03.2012 No Comments

    Armes:


    D’argent au cerf sautillant au naturel, posé sur une terrasse de sinople ou ou sans terrasse.

    [Idem, mais le cerf sautillant, avec ou sans terrasse.]

    Cimier:

    Le cerf issant.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Arch. Lux. Sect. Hist. VI, 453: Cachet d’Etienne Strasser, de Trèves, 26-XI-1655/Arch. Lux. not. Schwab, 1751, no 122: Cachet de Jean-Ferdinand Strasser, seigneur engagiste de la moitié de la cour d’Hupperdange, beau-frère de Charles de Lestryeux).

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 750