Unbescheiden – variante

Armes:


D’or à une marque formée de deux C et d’un filet en fasce entrelacés, le tout de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(N.).

Armes portées par Jean-Jacques Unbescheiden, échevin de Trèves, 1684. Cette famille bourgeoise de Trèves, qui a plusieurs fois changé d’armoiries, comme nous allons le voir, a possédé des biens au Luxembourg, et s’est alliée à des familles luxembourgeoises.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 776

Goldschmidt – variante

Une pièce en pal en forme de crampon contourné, joignant le chef et la pointe, accompagnée à dextre accompagnée à dextre d'une lettre C en forme de croissant, à sénestre d'une étoile à six rais en chef, et d'un écu.

Armes:


Une pièce en pal en forme de crampon contourné, joignant le chef et la pointe, accompagnée à dextre; accompagnée à dextre d’une lettre C en forme de croissant, à sénestre d’une étoile à six rais en chef, et d’un écu.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. St. Jean, no 293/Reinach 2627: Sceaux de Clais Goldschmidt, échevin de Luxembourg, 1615, 1528).
II est intéressant de noter que les deux frères (voir Jean Goldschmidt) brisaient l’un par rapport à l’autre. Voir OH. 1963, P. 358.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 391

Une pièce en pal en forme de crampon contourné, joignant le chef et la pointe, accompagnée à dextre accompagnée à dextre d'une lettre C en forme de croissant, à sénestre d'une étoile à six rais en chef, et d'un écu.

Saur

Armes:


Un chiffre 4 contourné, la traverse recroisettée, accosté en pointe des lettres C et S.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. not. Kleber, 1742, no 44).
Cachet de Christophe Saur, de Schengen, 3-VII-1742. Sur cette famille de notables de Schengen et de Wintrange, voir Biographie Nationale, XIXe fascicule, 1971, P. 278.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 704

Tesch (1694)

Armes:


Deux C entrelacés, accompagnés de deux étoiles à six rais, une en coeur, une en chef, cette dernière accostée des lettres F et T.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Fds. Du Prel, liasse IX, no 668).

Cachet de Frédéric Tesch, bailly de Bourscheid, 1694. On trouve exactement ces armes, sans les initiales, sculptées sur l’autel latéral droit de l’église de Bourscheid, au-dessus de la statue de St. Fiacre. Ce sont là indiscutablement les armes les plus anciennes portées par cette famille.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 757

Eck, ou von der Ecken Variante

Armes:


D’or à la pièce en forme de C carré d’azur surmonté d’une croisette de gueules.


[Idem, le champ d’or, le meuble d’azur, la croisette de gueules.]

Cimier:

Une femme nue issante. (Stadttrierisches Wappenbuch, P. 55, Bibl. Municipale, Trèves, Ms no 700).

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Sect. Hist. Familles: Hattstein: cachet de Nicolas d’Echk, écuyer, demeurant à Tucquegnieux, 3-VI-1681/not. Bassompierre, 1678, no 29: Cachet de Louis-Guillaume von der Ecken, capitaine réformé, 30-VIII-1678).

Famille descendant de Louis von der Ecken, maire de Trèves en 1535, établie peu après à Grevenmacher, d’où une branche émigra en Lorraine. Le nom fut francisé en d’Eck ou d’Echk.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 333