Armorial Loutsch 818

Weydert

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’azur au chevron d’or chargé de deux roses de gueules, et accompagné en pointe d’une canette d’argent nageant dans une eau du même, aux II et III d’argent au griffon de sable, couronné d’or, tenant une branche feuillée du même, le griffon du III contourné.

Cimier:

Une canette d’argent entre un vol d’azur, chaque aile chargé d’un chevron d’or.

Sources du Dr. Loutsch:

(R./Jules Vannérus: Note sur la généalogie de la famille Weydert, originaire de Larochette, Diekirch, 1898.).
Branche de la famille précédente, émigrée au début du XVIIIe siècle dans la province de Trèves, élevée à la noblesse du Saint-Empire le 22 mars 1742.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 818

Weydert

Armes:


D’azur au chevron d’or chargé de deux roses de gueules, accompagné en pointe d’une canette d’argent nageant dans une eau du même.

Cimier:

La canette de l’écu.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux, not. Broucq, 1725, no 129: cachet de Richard W., échevin de Diekirch, 29-VIII-1729/Arch. Lux. Sect. Hist. Familles: Blochausen: cachet de Jean-Baptiste Weydert, curé à Wiltz, 28-VII-1817. Vannérus: Famille Weydert/M.W., qui dit un oiseau sur une terrasse ou sur un mont, en pointe, ce qui est une mauvaise interprétation de l’écu./Les émaux d’après l’anoblissement qui suit).
Famille originaire du Weyderthof près de Larochette, qui a fourni des officiers et des justiciers à Ettelbruck, Diekirch et Brandenbourg. Sur cette famille, voir Jules Vannérus: Note sur la généalogie de la famille Weydert, originaire de Larochette, Diekirch, 1898.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 818