• 16.06.2012 No Comments

    Armes:


    Écartelé: aux I et IV parti de trois traits, les trois premiers coupés, qui font 7 quartiers: aux 1 et 6 coupé en chevron d’azur et de gueules, au chevron d’or brochant, accompagné en chef de deux tours de …, en pointe d’un lion de .. . aux 2 et 4 d’azur au chevron d’or, accompagné de trois tours de …, aux 3 et 5 d’argent au lion de …. Le 7 de gueules à la croix d’argent. Aux II et III contre- écartelé d’azur et de gueules, à un oiseau empiétant un rameau de . . . brochant.

    Couronne exotique.

    Tenants:

    Deux guerriers maoris, armés de lances.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (L. Wirion, Annuaire de la Société héraldique luxembourgeoise, 6-7, 1953-54, P. 57.)
    Armes portées par Charles de Thierry, de la famille précédente, qui s’était proclamé roi de Nouka-Hiva, et chef souverain de la Nouvelle-Zélande, entre 1825 et 1860. Nouka-Hiva est le nom indigène de l’archipel des Marquises, et en effet, Charles de Thierry avait été proclamé chef des chefs par les chefs indigènes. Voir l’article de L. Wirion, cité.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 761

  • 23.03.2012 1 Comment

    Armes:


    Un instrument de tanneur (?) en pal brochant sur un râcloir, le tout accosté par deux lions affrontés tenant d’une patte les manches du râcloir, de l’autre soutenant une couronne en chef.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Sculpture de l’église de Oberwiltz qui, à mon avis, ne peut que s’appliquer à la famille Thilges. Il s’agit d’une stalle de style Louis XV.)
    Famille bourgeoise de Wiltz, importante à la fin du XVIIIe et pendant le XIXe siècle, surtout par son rôle dans l’industrie de la tannerie et dans la politique. Voir sur cette famille: Autobiographie du ministre d’État Edouard Thilges (1817-1904), commentée et annotée par Jules Mersch, Biographie Nationale, Fascicule VI, 1954, P. 373. La version donnée par M.W. est certainement erronée. Voir O.H. 1921, P. 66 et Richard: Les familles Richard, Servais, Bouvier, etc op. cit.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 762

  • 19.02.2012 4 Comments

    Armes:


    Un maillet de tanneur en pal accosté de deux lions affrontés qui tiennent entre leurs pattes deux racloirs de tanneur (?) incurvés, brochant en sautoir sur le maillet, le tout posé sur une terrasse , accompagné en chef des lettres N. T., chacune accostée d’un petit besant en dehors, un troisième petit besant au point du chef.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (Arch. Lux. not. Schneider, 1789. no 136: Cachet de Nicolas Thilges, tanneur à Niederwiltz, testament 19-I-1789).
    Famille bourgeoise de Wiltz, importante à la fin du XVIIIe et pendant le XIXe siècle, surtout par son rôle dans l’industrie de la tannerie et dans la politique.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 762

  • 03.11.2011 No Comments

    Armes:


    Deux poissons adossés.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (S.A.R. I, P. 377/Arch. St. Jean, no 76).
    Sceaux de Nicolas van Diedenhove, 1374, et de Nicolas, fils de feu Arnold, échevin de Thionville, 1400.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 762

  • 25.10.2011 No Comments

    Armes:


    D’azur au lion d’or, armé et lampassé de gueules, et trois croissants aussi d’or rangés en chef.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (H.A.).
    Jean Thiersant, d’une famille de robe parisienne, avocat au Parlement de Paris, puis de Metz, fut nommé procureur général à Luxembourg, en remplacement de Jean-Léonard de Bourcier.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 762

  • 17.07.2011 No Comments

    Armes:


    D’azur au chevron d’argent, accompagné en chef de deux étoiles d’or, en pointe d’un masque de léopard du même.

    Cimier:

    Une des étoiles.

    Sources du Dr. Loutsch:

    (D.P./Arch. Lux. X., 28, Aveux et dénombrements: Cachet de Jean-Baptiste Thierry de S.-B. 1758).
    Famille lorraine, anoblie par lettres du duc Henri de Lorraine, du 26-III-1613, titre de baron de Saint-Baussant le 9-XI-1723, qui a possédé des biens au Luxembourg au XVIIIe siècle. Voir Ruppert, P. 175, article Saint-Beaussant.

    Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 762