Tristant

Armes:


D’or à une étoile à six rais de sable chargé d’un écusson fascé d’or et de gueules.

Cimier:

Deux proboscides.
(W./Hauptmann: Zehn mittelrheinische Wappengruppen, Jahrbuch «Adler», 1900; P. 35: Sceau de Jacques Tristant, échevin de Trèves, 1361/Betzdorf, no 58: sceau d’Arnoult T., échevin de Trèves, 1383/M., d’après Arch. Lux. Sect. His

Tenants:

Sceau de Bernard Tristant de Trèves, 1504).
(..)
Cette famille a possédé plusieurs fiefs luxembourgeois et s’est allié à la grande majorité des familles d’ancienne noblesse luxembourgeoise, tels les Bourscheid, les Autel, les Bettingen, les Mercy, etc.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 772

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.