Everlange

Armes:


D’azur à la fasce d’argent, accompagnée de deux étoiles à six rais d’or, une en chef, l’autre en pointe.

Cimier:

Un buste d’homme à barbe noire, les cheveux d’or, armé d’un chapeau de camp, habillé d’un parti d’or et d’azur, à une étoile de l’un en l’autre.

Sources du Dr. Loutsch:

(B.: copie des patentes /Arch. Lux. Sect. Hist., Familles: Breyderbach/N./K./H.L.T./S.A.R., I, P. 440).

Variantes du Cimier:

  1. Un buste d’homme, la face de carnation habillé d’azur, retroussé d’argent, chargé sur la poitrine d’une étoile de l’écu. (N.)
  2. Un homme tenant une hache d’argent sur l’épaule. (N.M.)

On trouve parfois aussi les étoiles à huit rais. Quant à la variante de N.M., reprise par M.W., qui dit molette d’argent, il faut savoir que cet auteur appelle toujours molette les étoiles à six rais, et il s’est probablement trompé sur l’l’émail.

Cette famille qui se prétendait d’ancienne noblesse, a en réalité été anoblie par lettres-patentes de Charles-Quint, datées de Nuremberg le 4 février 1523, en faveur des frères Nicolas, Valérien et Bernard d’Everlange.

Généalogie établie par P. Errard, dans: Bulletin de la Société des Naturalistes et Archéologues du Nord de la Meuse, 1923.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 345

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.