chef

Marchant d’Ansembourg

Armes:


Écartelé:


écu sommé de la couronne de comte du Saint-Empire d’or, fourrée de gueules, sommée de cinq casques couronnés.

Cimier:

  1. Un vol aux armes du II.
  2. Un lion issant contourné de sable, armé, lampassé et couronné d’or,
  3. Une aigle de sable.
  4. Un lion de gueules couronné du même.
  5. Trois plumes d’autruche de sinople.

Lambrequins:

Supports:

Deux léopards d’or, la queue repliée ente les pattes de derrière, la gueule sanglante, tenant d’une patte écu, de l’autre une bannière, la première aux armes du I du grand écu, la seconde aux armes du II du grand écu.

(Traduction littérale des armes de concession du titre de comte du Saint-Empire, /Arch. Ansembourg no 1063).

Titre de comte du Saint-Empire accordé par l’Empereur François Ier à Lambert-Joseph, comte de Marchant et d’Ansembourg, par lettres datées de Vienne le 16 juillet 1750. Voir A.N.B. 1928, 1.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 551

Mellier – variante

Armes:


A trois pals, au chef d’hermines.

Sources du Dr. Loutsch:

(Vannérus op. cit., sceaux de Thibaut 1err, fils de Hugues, 1258, d’Arnould, fils de Thibaut, 1278, et enfin Thibaut fils d’Arnould, en 1301).
On ne sait pourquoi les Mellier ont aussi radicalement changé leurs armes. Sur cette famille, voir Vannérus: op. cit.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 565

Filliers

Armes:


De gueules à l’étoile d’or, au chef pointillé d’argent, surnuagé et cannelé d’azur.

Sources du Dr. Loutsch:

(G.C. II.)

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 360

de Filliers

Armes:


De gueules à l’étoile d’or, au chef d’azur chargé d’un filet dentelé ettortillé d’argent en fasce.

(Sailly.)
Chef nuez d’argent, rayon d’or, bas gueul à une estoile d’or.

Cimier:

L’estoile d’or.

Sources du Dr. Loutsch:

(N.M.)
Nous donnons ici toutes les descriptions des armes de cette famille, qui ont dérouté tous ces héraldistes, et dont la description n’éclaire pas tellement. Le dessin d’après celui de N.M. B. va même jusqu’à leur attribuer: De gueules au gonfanon d’or à cinq pendants posé en fasce, au chef d’argent. Cette famille a possédé une part de la seigneurie de Gomery au XVIe siècle.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 360

Goffinet

Armes:


Coupé d’or et de sable, à la bande de gueules brochant sur le coupé et chargé d’une épée d’argent garnie d’or, posée dans le sens de la bande, la pointe en haut; au franc-canton sénestre de sable chargé de trois chevrons d’or, et d’un chef d’argent à une croix pattée et aléséede gueules entre deux merlettes affronté es de sable.

Couronne de baron.

Cimier:

Un lion issant de gueules, armé et lampassé d’azur.

Supports:

Deux lions léopardés d’or.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./R. de B./Gourdet/Collection de cachets de l’auteur).
Famille de francs-hommes du comté de Chiny. Titre de baron en Belgique en 1867. Généalogie: A.N.B. 1869.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 390

Wecquer, ou Wecker

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’azur à la fasce d’argent, accompagnée en chef de deux annelets entrelacés du même, en pointe d’une étoile à six rais aussi d’argent, aux II et III d’or au lévrier courant de sable, au chef d’argent chargé de trois fers de moulin de gueules, et sur le tout d’or à la croix ancrée de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(H.A./Arch. Lux. not. Frédéric Braun, 1719, no 48 et 49 : cachet de Charles de W., seigneur haut justicier de Grevenmacher/Arch. Lux, not. Gattermann, 5-I-1713: cachet de Ludwine-Pétronille de W., veuve de feu François-Ernest de bande, en son vivant co-seigneur de Berbourg./M.W., avec fautes).

Cimier:

Un dextrochère armé tenant une épée, issant.
Armes portées par cette famille depuis la fin du XVIIe siècle.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 812