Froehlich

Armes:


Un coeur en pointe surmonté d’un instrument d’artisan en chevron renversé (?) (dessiné le plus fidèlement possible d’après le sceau).

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. XXIX).

Sceau de Jean Froehlich, échevin de Remich, 15-VII-1655. Je ne saurais affirmer qu’il s’agit du même personnage que le précédent, qui aurait choisi des armes plus héraldiques.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 375

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.