Ferber variante

Armes:


Une tige brisée en crénaux de deux pièces, abaissée, sur le milieu de laquelle s’élève une tige verticale, terminée en chef en chiffre 4, lequel est flanqué des lettres I et F, dont la dernière attachée à la traverse du chiffre, le tout accompagné de trois étoiles à six rais, deux auxflancs, une en pointe.

Sources du Dr. Loutsch:

(M.)
Ce sceau, décrit par M., que je n’ai pas pu trouver, semble être une version plus ancienne, moins héraldique, portée par le même personnage [Jean Ferber 1610].

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 358

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.