Esbeck, ou Ysbeck – variante

Armes:


D’argent à une croix pattée de sable, semée de fleurs de lis d’argent.

Sources du Dr. Loutsch:

(Gourdet/Obit de Bigonville).

On trouve les deux variantes [voir l’autre] pour la même famille. Il semble bien s’agir d’une branche de la famille flamande van Esbeke, dit van der Hagen.

Jacques d’Esbeck était receveur de Bastogne de 1533 à 1541.

Voir: Intermédiaire des généalogistes, 1958, P. 538.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 341

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.