Beyer

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’argent au lion de sable couronné d’or, armé et lampassé de gueules, la queue fourchue et passée en sautoir, aux II et III contre-écartelé en sautoir d’or au chapeau de sable, et de gueules au sautoir cliché, vidé et pommeté et formé en noeud d’amour d’or.

Cimier:

Une tête et col de lion de écu entre un vol d’argent.

Lambrequins:

Supports:

Deux lions d’or, armés et lampassées de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Régistrature Cons. Prov., vol. VII, P. 184/ H./N./R.)

Titre de baron concédé par l’Empereur Charles VI par lettres du 6-V-1725 à Jean-Frédéric de Beyer, Conseiller et receveur des aides et subsides de la ville de Luxembourg.

Cette famille, originaire de Sierck, semble bien être une branche de la famille précitée. Très enrichis par la banque, ils ont réussi à se faire octroyer des armes rappelant quelque peu celles des Beyer de Boppart, famille de grande chevalerie. Voir A.N.B. 1859.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 232

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.