tertre

Tiège

Armes:


Trois roses, tigées et feuillées, posées chacune sur un tertre, les trois tertres acollés et mouvant de la pointe.

Casque sans Cimier

Sources du Dr. Loutsch:

(S.A.R. IV, P. 27).
Cachet de Baudouin-Joseph du Tiège, curé de Remoiville, province de Luxembourg, 1787.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 765

Thorn

Armes:


De sinople à la tour d’argent, posée sur-un tertre du même.

Cimier:

Une tour d’argent entre un vol de sinople.

Sources du Dr. Loutsch:

(Archives de la famille/M.W.).

Famille d’ancienne bourgeoisie, peut-être originaire du château de Thorn (mais qui était déjà détruit au XIV° siècle, et ne fut rebâti qu’au XVIe). Gens de robe et politiciens importants, aussi bien au Luxembourg qu’en Belgique. Voir Jules Mersch: La famille Thorn, Biographie Nationale, Fascicule XVII, 1969.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 764

Hohenzollern

Armes:


Écartelé, aux I et IV contre-écartelé d’argent et de sable, aux II et III d’azur au cerf passant d’or, soutenu d’un tertre du même; sur le tout de gueules à deux sceptres d’or passés en sautoir.

Trois casques couronnés.

Cimier:

  1. Une tête de chien braque contourné, écartelé d’argent et de sable.
  2. Un sceptre d’or en pal.
  3. Une ramure de cerf de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(R./Ancien Siebmacher, 1er supplément, P. 6).
Branche des Hohenzollern-Sigmaringen, seigneurs de Differdange au XVIIe siècle.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 438

Wacquant

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’argent plain, aux Il et III d’argent au lion d’azur, lampassé et couronné d’or, mouvant d’un tertre (ou mont à trois coupeaux) du même, à la fasce de gueules brochant sur l’écartelé.

Cimier:

Le lion issant.

Sources du Dr. Loutsch:

(Patentes, P.S.H. VIII, 1852, pp. 96-97/Cahiers luxembourgeois, 1947, no 20-21, P. 149/R.).
Confirmation d’anoblissement de Charles II en date du 2-XI-1671, de patentes qui auraient été accordées par Philippe IV le 27-IX-1658 à feu jean-Baptiste Wacquant, natif du duché de Luxembourg, maître de camp, et à ses frères Jean et Philippe-François Wacquant. Sur cette famille, voir Cahiers Luxembourgeois, cités, et Ch. Hemmerlé: Les de Mecquenem et les de Wacquant du Chesne-le-Populeux, Reims 1933.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 799