lion passant

Adenau, Verbandsgemeinde

De gueules au lion passant d’argent et armé d’azur, accompagné de quatre bâtons péris du même, ainsi que de trois quintefeuilles d’or, percés du champs. Au chef d’argent, une croix de sable.

Luxembourg-Görlitz

Ecartelé : au I de gueules au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchue et passée en sautoir, au II d'argent à l'aigle de gueules, membrée, becquée et liée d'or, au III d'argent au boeuf rampant de gueules, au IV coupé de gueules au lion passant d'argent couronné d'or, et d'argent, Sur le tout burelé d'argent et d'azur, au lion de gueules couronné d'or.

Armes:

Écartelé : au I de gueules au lion d’argent, armé, lampassé et couronné d’or, la queue fourchue et passée en sautoir qui est de Bohême, au II d’argent à l’aigle de gueules, membrée, becquée et liée d’or, qui est de Brandebourg, au III d’argent au boeuf rampant de gueules qui est de Lusace, au IV coupé de gueules au lion passant d’argent couronné d’or, et d’argent, qui est de Goerlitz. Sur le tout de Luxembourg.

Notes biographiques:

(* 22-VI-1370, † 1-III-1396)
Nommé gouverneur le 15-IV-1386 par son frère Wenceslas, n’occupa cette charge que très peu de temps (voir son article p. 107).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 127

Auf Seite 107 steht folgendes:

fils de l’Empereur Charles IV et de sa quatrième femme Elisabeth de Poméranie.
Quand l’Empereur Wenceslas inféoda en 1378 le marquisat de Brandebourg à son frère Sigismond, il précisa que, si ce dernier n’avait pas de descendance, le Brandebourg devrait revenir à Jean. C’est sans doute ce qui explique que Jean se qualifie en 1388 de Marquis de Brandebourg et de Lusace, duc de Giirlitz.
Ses premières armes auraient été un écartelé de Bohême et de Brandebourgs.
Mais il a vraisemblablement porté les armes portées plus tard par sa fille Elisabeth, car elles correspondent parfaitement à ses titres. En plus le duché de Goerlitz fut créé en sa faveur, et les armes Goerlitz furent certainement créées à cette occasion, rappelant les armes de Bohême.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 107

Ecartelé : au I de gueules au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchue et passée en sautoir, au II d'argent à l'aigle de gueules, membrée, becquée et liée d'or, au III d'argent au boeuf rampant de gueules, au IV coupé de gueules au lion passant d'argent couronné d'or, et d'argent, Sur le tout burelé d'argent et d'azur, au lion de gueules couronné d'or.

Bayern

Écartelé: au I, de sable au lion d'or, armé de gueules, au II coupé emmanché de gueules sur argent, au III d'argent au panthère d'azur, armé d'or et au IV d'or à trois lions passants de sable armés de gueules, rangés l'un sur l'autre. Sur le tout, fuselé en bande d'argent et d'azur.

Hauptstadt: München

Gegründet: 1949

Französische Blasonierung:

Armes:

Écartelé:

Sur le tout, fuselé en bande d’argent et d’azur.

Offizielle Beschreibung

Das Bayerische Staatswappen wurde am 5. Juni 1950 mit dem „Gesetz über das Wappen des Freistaates Bayern“ eingeführt.:

Das große bayerische Staatswappen besteht aus einem gevierten Schild mit einem Herzschild. Das erste Feld zeigt in Schwarz einen aufgerichteten goldenen, rotbewehrten Löwen; das zweite Feld ist von Rot und Weiß (Silber) mit drei aus dem Weiß aufsteigenden Spitzen geteilt; das dritte Feld zeigt einen blauen, goldbewehrten Panther auf weißem (silbernem) Grund; im vierten Feld sind auf Gold drei schwarze übereinander angeordnete, herschauende, rotbewehrte Löwen dargestellt. Der Herzschild ist in Weiß (Silber) und Blau schräg rechts gerautet.

Écartelé: au I, de sable au lion d'or, armé de gueules, au II coupé emmanché de gueules sur argent, au III d'argent au panthère d'azur, armé d'or et au IV d'or à trois lions passants de sable armés de gueules, rangés l'un sur l'autre. Sur le tout, fuselé en bande d'argent et d'azur.

Schleswig-Holstein

Parti: au I d'or à deux lions passants contournés d'azur, au II de gueules à un "Nesselblatt" d'argent.

Hauptstadt: Kiel

Gegründet: 1949

Französische Blasonierung:

Armes:

Parti: au I d’or à deux lions passants contournés d’azur (Schleswig/Danemark), au II de gueules à un “Nesselblatt” d’argent (Holstein/Schauenburger).

Offizielle Wappenbeschreibung

Das Wappen Schleswig-Holsteins ist gespalten: Im heraldisch rechten Feld (also für den Betrachter links) befinden sich auf goldenem Grund zwei blaue, nach innen gewandte, rot bewehrte, übereinander schreitende Löwen. Die Schleswigschen Löwen sind dem dänischen Wappen entnommen. Im heraldisch linken Feld befindet sich das holsteinische Nesselblatt, ein altes Symbol, das auch schon von den Schauenburger Landesherren übernommen wurde (Grafen von Schauenburg und Holstein, Grafschaft Schaumburg, Schaumburg-Lippe). Dieses Nesselblatt ist silber auf rotem Grund.

Quelle:http://de.wikipedia.org/wiki/Wappen_Schleswig-Holsteins

Parti: au I d'or à deux lions passants contournés d'azur, au II de gueules à un "Nesselblatt" d'argent.

Murray – variante

Armes:


Coupé, en chef trois traits de partition en chaussé, qui font trois quartiers:

En pointe parti, à dextre taillé, à sénestre tranché, qui font quatre quartiers:

Sur le tout d’argent au cor de chasse de sable, virolé et lié en lac de gueules, au chef d’azur à trois étoiles d’argent.

Couronne de comte.

Cimier:

Le cor de chasse du surtout.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. not. Fischer, fixé à un acte du 22-II-1765: cachet de Joseph, comte de Murray, général-major, 5-X-1764).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 598