Thilges – variante

Armes:


Un instrument de tanneur (?) en pal brochant sur un râcloir, le tout accosté par deux lions affrontés tenant d’une patte les manches du râcloir, de l’autre soutenant une couronne en chef.

Sources du Dr. Loutsch:

(Sculpture de l’église de Oberwiltz qui, à mon avis, ne peut que s’appliquer à la famille Thilges. Il s’agit d’une stalle de style Louis XV.)
Famille bourgeoise de Wiltz, importante à la fin du XVIIIe et pendant le XIXe siècle, surtout par son rôle dans l’industrie de la tannerie et dans la politique. Voir sur cette famille: Autobiographie du ministre d’État Edouard Thilges (1817-1904), commentée et annotée par Jules Mersch, Biographie Nationale, Fascicule VI, 1954, P. 373. La version donnée par M.W. est certainement erronée. Voir O.H. 1921, P. 66 et Richard: Les familles Richard, Servais, Bouvier, etc op. cit.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 762

Froehlich

Armes:


Un coeur en pointe surmonté d’un instrument d’artisan en chevron renversé (?) (dessiné le plus fidèlement possible d’après le sceau).

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. XXIX).

Sceau de Jean Froehlich, échevin de Remich, 15-VII-1655. Je ne saurais affirmer qu’il s’agit du même personnage que le précédent, qui aurait choisi des armes plus héraldiques.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 375

Uttingen

Armes:


Un instrument que je renonce à identifier (voir dessin fidèle) accompagné de trois roses.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Arlon, Guirsch: Pfortzheim-Colpach).
Sceau de Bernard d’Uttingen, échevin de Thionville, 1574.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 778