éployé

Scheffer – variante

D'azur au ciboire accosté de deux étoiles, et une troisième étoile en chef, au chef d'or à l'aigle éployée de sable.

Armes:


D’azur au ciboire accosté de deux étoiles, et une troisième étoile en chef.
au chef d’Empire (d’or à l’aigle éployée de sable).

Eigentlich beschreibt er es als:

“[Idem, au chef d’Empire.]”

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Section Hist. Localités: Trèves: Sceau de Willibrord Scheffer, abbé de Saint-Maximin, 27-XI-1756).

Famille d’orfèvres de Luxembourg, originaires de Liegnitz en Silésie, comme l’a si bien montré M. Georges Schmitt dans son article sur les orfèvres de Luxembourg (O.H. 1963, pp. 360 et ss.) dont le premier nom semble d’ailleurs avoir été Schopfer. Elle n’a donc aucun rapport avec la famille précédente, contrairement à ce que M. Wirion avait pensé (voir art. ci-dessus cité).

Famille surtout illustrée par l’abbé de Saint-Maximin cité.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 711

D'azur au ciboire accosté de deux étoiles, et une troisième étoile en chef, au chef d'or à l'aigle éployée de sable.

Thaly, Taly ou Tailly – variante 2

Armes:


D’azur à la fasce écartelée en sautoir de gueules et d’argent, au chef d’or à l’aigle éployée de sable/écartelé avec Butkens).

Cimier:

Une aigle essorante.

Sources du Dr. Loutsch:

(Intermédiaire des généalogistes, 1958, pp. 220 et 221).
Les variantes correspondent à la branche bruxelloise de la famille, sur laquelle on pourra lire l’article de M. Claessens: A propos de Martin de Tailly et de Christophe Butkens, Intermédiaire des Généalogistes, 1958, pp. 217 et ss. L’auteur ignore l’origine luxembourgeoise de la famille.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 758

Thaly, Taly ou Tailly – variante 1

Armes:


D’azur à la fasce écartelée en sautoir de gueules et d’or, au chef d’or à l’aigle éployée de sable(écartelé avec Lombart).

Sources du Dr. Loutsch:

(Intermédiaire des généalogistes, 1958, pp. 220 et 221).
Les variantes correspondent à la branche bruxelloise de la famille, sur laquelle on pourra lire l’article de M. Claessens: A propos de Martin de Tailly et de Christophe Butkens, Intermédiaire des Généalogistes, 1958, pp. 217 et ss. L’auteur ignore l’origine luxembourgeoise de la famille.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 758

Houffalize

Armes:


Une aigle (au lambel?).

Sources du Dr. Loutsch:

(T. V, P. 697/Matagne: Investigations au château de Mostroff, «les amis de l’Histoire», fasc. V., P. 155).

Armes portées par Thierry Iier de Houffalize, 1243 et 1244. M. Matagne dit que l’aigle est éployée, alors que le sceau reproduit montre une aigle simple. Quant au lambel, je n’arrive pas à le distinguer sur la photographie. Le même auteur se lance dans de longues digressions pour attribuer cette aigle à une autre famille. En réalité, Thierry IeC se sert des armes de sa mère, qui était Walcourt.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 447

Viron

Armes:


D’azur au palmier arraché d’or, au chef arrondi en trèfle du même, chargé d’une aigle ( éployée ?) de sable.

Casque couronné.

Cimier:

Le palmier de l’écu.

Supports:

Un griffon et un lion d’or, armés et lampassés de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(M./N./R./S.A.R. IV, p. 136/Gourdet ).
Famille originaire de Bourgogne, anoblie par lettres de Charles-Quint du 26-X-1542. Biens au Luxembourg, un membre au Conseil Provincial. Voir Ruppert, p. 110 et A.N.B. 1850.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 795

Laroche (ange)

Armes:


D’or à l’ange ailé tenant des deux mains un manteau déployé d’argent à une aigle éployée de sable (ou le manteau de sable, l’aigle d’or ).

Sources du Dr. Loutsch:

(B., rectifié par M. Collon, correspondance avec Dr. Loutsch, et Gourdet, P. 289).
Armes de quartiers figurant sur une dalle commémorative de Gérard de la Biche (fin XVIIe).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 502

Reigersberg

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’azur au héron d’argent, becqué d’or, les ailes ouvertes, la patte dextre levée, posée sur une terrasse de sinople, le héron du I contourné ; aux II et III d’argent à la fasce de gueules, accompagnée de trois fleurs de lis du même. Sur le tout d’or à l’aigle bicéphale de sable, becquée et membrée d’or surmontée d’une couronne impériale.

Trois casques couronnés.

Cimier:

  1. Le héron contourné sur un tertre de sinople.
  2. l’aigle éployée surmontée de la couronne impériale.
  3. Un demi-vol aux armes du II.

Supports:

Deux aigles regardantes de sable.

Sources du Dr. Loutsch:

(R.).
Famille originaire de Thionville. Nicolas-Georges (de) Reigersberg, chancelier de l’Électeur de Mayence, fut anobli par lettres du 19-XI-1635, avec ses trois frères, Claude, échevin d’Echternach, Nicolas, justicier de Thionville, et Jean, boucher à Thionville. Sur cette famille, voir Jules Florange: M. de Reigersberg et sa famille, Paris 1922.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 670