Printz

Armes:


Un sénestrochère armé de toutes pièces, non mouvant, tenant une épée, et accompagné en pointe d’un trèfle.

Cimier:

Le sénestrochère de écu, posé sur le coude.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. not. Brabander, 1767, no 61).

Cachet d’Antoine Printz, officier de Rodt, clerc-juré du comté de Vianden, 3-VI-1767. Cette famille alliée aux Lafontaine et Heuardt, entre autres, semble originaire d’Useldange.

Il se pourrait que primitivement, l’origine soit la même que la famille précédente. En effet, les deux familles occupent des moulins, et la seigneurie d’Useldange, comme les environs de Thionville, avec la seigneurie de Rodemack, appartenaient aux marquis de Bade.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 654

Printz

Armes:


Un rateau, ou lambel à cinq pendants en fasce, accompagné de deux étoiles à six rais, une en chef, une en pointe.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Sect. Hist. Localités: Esch-sur-Alzette).
Sceau de Jean Printz, échevin de Thionville, 22-VIII-1564. Famille qu’on trouve à Thionville, Wolmerange, Dudelange, Esch-sur-Alzette, qui s’est surtout illustrée par sa branche arlonaise au XIXe siècle.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 654

Prez d’Aye

Armes:


Écartelé: aux I d’argent au lion de sable, aux II et III échiqueté d’argent et d’azur, au IV de gueules à deux lions passants d’or.

Cimier:

Un lion naissant de sable. couronne de baron.

Supports:

Deux lions d’or, armés et lampassés de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(Gourdet/N./A.N.B. 1863).

Diplôme de reconnaissance de noblesse le 26 avril 1816 pour cette famille de la région de Marche, sans doute par possession d’état, dit N..

La remarque du Dr. Neyen est particulièrement amusante: «Rien mieux que le baroque de cet écusson démontre qu’il est fabriqué de fraîche date et sans règle», Que dirait cet auteur des «augmentations» d’armoiries si fréquentes dans les pays germaniques.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 654