ancienne noblesse

Kempt

Armes:


De sable à Panifie à l’antique (ou ancre de maçonnerie) d’argent posée en fasce.

Cimier:

(probablement): Un chapeau pyramidal de sable retroussé d’argent, surmonté d’une boule du même, entre un vol de sable (Cimier des Waldecker, qui ont repris telles quelles les armes Kempt),

Sources du Dr. Loutsch:

(Diderrich: Les pierres armoriées d’Aspelt, O.H., 1910, P. 141/Gourdet/S.A.R. II, P. 200).
Famille d’ancienne noblesse originaire du village de ce nom près de Zell sur Moselle, fixée au Luxembourg depuis le XVe siècle, seigneurs d’Aspelt. Voir OH 1910, pp. 141 et 180.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 472

Mercy

Armes:


D’or à la croix d’azur.

Cimier:

Sources du Dr. Loutsch:

(A.D.S./B./B.L./C./K./N./P./R./S.L./Betzdorf n° 241 avec fausse interprétation du cimier dans la description de l’inventaire).

Famille d’ancienne noblesse originaire de Mercy près de Longwy, mais surtout répandue dans le Luxembourg.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 567

Manderscheid

Armes:


D’or à la fasce vivrée de gueules.

Cimier:

Sources du Dr. Loutsch:

(A.D.S./A.U./G./G.P.B./N./O.G./Ruelle/W., qui donne le champ d’argent).
(…)

Famille d’ancienne noblesse, de même souche que les sires de Kerpen. Les brisures indiquées regardent surtout la branche de Detzen, qui a eu beaucoup de rapports avec le Luxembourg au XIVe siècle.

Généalogie dans Möller I. Voir aussi: Peter Neu: Geschichte und Struktur der Eifelterritorien des Hauses Manderscheid, Bonn, 1972.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 547

Neumagen – variante

Armes:


Burelé d’argent et d’azur de douze pièces, à l’écusson de sable brochant.

Sources du Dr. Loutsch:

(V.M.).
Famille d’ancienne noblesse du pays de Trèves ayant possédé des fiefs luxembourgeois. Le nombre de partitions horizontales varie du simple fascé jusqu’aux armes décrites ci-dessus. Généalogie dans Möller IV.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 609

Traux

Armes:


D’argent à cinq fusées de gueules rangées en fasce, celle du milieu chargé d’une fleur de lis d’or.

Cimier:

Un daim naissant de sable, accorné d’or.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./S.L./T. V, P. 272/Gourdet/Arch. Lux. not. Pierret, 1715, no 1: Louis de Traux).

Famille d’ancienne noblesse, de la région de Durbuy. Une branche émigrée en Autriche obtint en 1803 le titre de baron, avec trois casques et cimiers, à la mode germanique. Aussi les barons de Traux de Wardin en Belgique, mais ces deux branches ne regardent plus le Luxembourg.

Voir A.N.B. 1848, 1849, 1867, etc.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 769