Thierry, Roi de Nouka Hiwa

Armes:


Écartelé: aux I et IV parti de trois traits, les trois premiers coupés, qui font 7 quartiers: aux 1 et 6 coupé en chevron d’azur et de gueules, au chevron d’or brochant, accompagné en chef de deux tours de …, en pointe d’un lion de .. . aux 2 et 4 d’azur au chevron d’or, accompagné de trois tours de …, aux 3 et 5 d’argent au lion de …. Le 7 de gueules à la croix d’argent. Aux II et III contre- écartelé d’azur et de gueules, à un oiseau empiétant un rameau de . . . brochant.

Couronne exotique.

Tenants:

Deux guerriers maoris, armés de lances.

Sources du Dr. Loutsch:

(L. Wirion, Annuaire de la Société héraldique luxembourgeoise, 6-7, 1953-54, P. 57.)
Armes portées par Charles de Thierry, de la famille précédente, qui s’était proclamé roi de Nouka-Hiva, et chef souverain de la Nouvelle-Zélande, entre 1825 et 1860. Nouka-Hiva est le nom indigène de l’archipel des Marquises, et en effet, Charles de Thierry avait été proclamé chef des chefs par les chefs indigènes. Voir l’article de L. Wirion, cité.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 761

Wintringen

Armes:


Un rameau de houx de trois feuilles.

(Reinach 2788).
Sceau de Nicolas de Wintringen, secrétaire de l’hôpital St. Jean-Baptiste de Luxembourg, 18-V-1541.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 826

Brincour

Armes:


Une cigogne soutenue par un amas de branches (son nid?) mouvant de la pointe, tenant en son bec un rameau à feuilles, le chef chargé de nuages, et dans chaque canton du chef un vent-chérubin soufflant sur la cicogne.

Devise:

NON MOVEBITUR.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. Cons. Prov. Liasse 851 no 282.)
Sceau de Dominique Brincour, huissier, 1751. Sur cette famille bourgeoise de Luxembourg, voir: Biographie Nationale, fasc. XVIII, pp. 539 et ss.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 267

Stein

Armes:


Trois rameaux feuillés, un en chef, deux en pointe, ces derniers issant d’une espèce de boule.

Sources du Dr. Loutsch:

(Reinach 2290 (Arch. Lux. XXIX, sceaux de 1495 et 1497).
Sceaux de Jean Stein, échevin d’Echternach, 9-III-1490, 12-IX-1495 et 15-VII-1497. Dans l’acte de 1495 il est encore appelé Jean Lylienstamme.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 745