Liège

Écartelé : en 1, de gueules au perron haussé, supporté par trois lions sur trois degrés, monté,pomme de pin, sommé d'une croix pattée, le tout d'or, accosté d'un L et G majuscules du même , en 2, de gueules, à la fasce d'argent, en 3, d'argent, à trois lions de sinople, armés et lampassés de gueules, et couronnés d'or, en 4, burelé d'or et de gueules, enté en pointe d'or, à trois cors de chasse de gueules, virolés et enguichés d'argent.

Armes:

Base légale:

Écartelé : en 1, de gueules au perron haussé, supporté par trois lions sur trois degrés, monté d’une pomme de pin, sommé d’une croix pattée, le tout d’or, accosté d’un L et G majuscules du même (qui est de Liège); en 2, de gueules, à la fasce d’argent (qui est de Bouillon); en 3, d’argent, à trois lions de sinople , armés et lampassés de gueules, et couronnés d’or (qui est de Franchimont) ; en 4, burelé d’or et de gueules (qui est de Looz); enté en pointe d’or, à trois cors de chasse de gueules, virolés et enguichés d’argent (qui est de Horn).

Timbre

couronne ducale fermée doublée de gueules et à retroussis d’hermine.

(Conseil suprême de Noblesse à La Haye: 1815)

Source:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Armorial_des_provinces_de_Belgique

Écartelé : en 1, de gueules au perron haussé, supporté par trois lions sur trois degrés, monté,pomme de pin, sommé d'une croix pattée, le tout d'or, accosté d'un L et G majuscules du même , en 2, de gueules, à la fasce d'argent, en 3, d'argent, à trois lions de sinople, armés et lampassés de gueules, et couronnés d'or, en 4, burelé d'or et de gueules, enté en pointe d'or, à trois cors de chasse de gueules, virolés et enguichés d'argent.

Boileau

Armes:


Burelé (sic!) de six pièces, celle du milieu chargé d’un écusson à la croix, la burelle du chef chargé en lettres gothiques: ORATE PRO E0.

Sources du Dr. Loutsch:

(Gourdet).
Pierre tombale, à Waha, de Jean Boileau, curé et chanoine de Waha, † 14-II-1437.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 246

Lucius

Armes:


Une fontaine à deux bassins superposés, au chef chargé d’une croix ancrée, accostée à dextre des lettres D et N, l’une sur l’autre, à sénestre des lettres L et P, l’une sur l’autre.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Ansembourg, correspondance).
Cachet de D. Lucius, de Septfontaines, 5-IV-1704.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 532

Neuville

Armes:


Les initiales H. N. surmontées d’un coeur traversé d’une flèche en bande, dont on ne voit que la partie empennée, le tout soutenu en pointe de deux palmes en sautoir.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. not. Dupont, de Basbellain).
Cachet de Henri Neuville, de Bellain, 2-IX-1727.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./R. de B.).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 611