Vignée

Armes:


D’argent au cep de vigne ondoyé de sinople, fruité de trois (ou de deux) grappes de pourpre.

Sources du Dr. Loutsch:

(Gourdet).
Famille ayant résidé à Laroche.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 789

Colnet d’Huart

Armes:


Parti au I de Colnet, qui est d’argent au sénestrochére de gueules, paré d’argent, mouvant du flanc vers la pointe, la main gantée d’or portant sur le poing un faucon au naturel chaperonné de gueules, et accosté de deux branches de fougère de sinople, ou au naturel, au II d’Huart, qui est d’argent à une branche de houx de sinople de 5 feuilles, fruitée de gueules, issant de trois flammes de gueules.

Armes portées par cette branche luxembourgeoise de la famille, qui a habité le château de Bertrange près de Luxembourg.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 297

Huart – variante

Armes:


D’argent au houx de sinople de cinq feuilles, fruité de gueules de 4pièces, et issant de cinq flammes d’or (ou d’or et de gueules).

Sources du Dr. Loutsch:

(N./R./K./Gourdet/D.P./T. III, P. 602/Arch. Lux. Sect. Hist. Familles: Breiderbach/Vienne: patentes).
Anoblissement par lettres datées de Ratisbonne le 13-IX-1613 en faveur des frères Jean, chancelier de l’Archevêque de Mayence, Jean-Gaspard, conseiller de l’Archiduc Albert d’Autriche, et Remacle Huart, Conseiller à Luxembourg. Anoblissement de Jean Huart, conseiller au conseil privé de Lorraine, par lettres-patentes du duc Henri de Lorraine, le 16 mai 1617, vérifiées le 14 septembre 1618 (D.P.). Titre de baron accordé par Philippe V, le 18-VII-1709, à Gérard-Mathias d’Huart, colonel au service de S.M.C. (Arch. Lux. Régistrature Cons. Prov.). Généalogie la plus complète dans: Biographie Nationale, XIXe fascicule, 1969 (Jules Mersch).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 450

Huart

Armes:


D’argent au houx de sinople de cinq feuilles, fruité de gueules de 4pièces, et issant de cinq flammes du même.

Casque couronné.

Cimier:

le houx de écu issant des flammes (ou un écusson aux armes), entre deux proboscides coupées d’argent et de gueules, des embouchures desquelles jaillissent trois flammes de gueules.

Dévise:

  • MON COEUR COMME MON HOUX ARDE.
  • Ou: COR MEUM SICUT AQUIFOLIUM ARDET.

Sources du Dr. Loutsch:

Généalogie la plus complète dans: Biographie Nationale, XIXe fascicule, 1969 (Jules Mersch).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 450

Spenray

Armes:


D’argent au chevron de sable accompagné de trois tilleuls de sinople fruités d’or.

Cimier:

Un tilleul de l’écu.

Sources du Dr. Loutsch:

(R./Stroobant: Les magistrats du Grand Conseil de’ Malines, Annales de l’Académie Royale d’Archéologie de Belgique, XIV, 5e série, t. IV, Anvers 1903, pp. 503 et 583).
Louis-François de Spenray, chevalier, fut nommé conseiller ordinaire au Conseil de Luxembourg par lettres du 6 août 1668, garde des Chartes du Luxembourg par intérim le 30 avril 1677 (voir Ruppert, P. 107), puis il fut promu au Grand Conseil de Malines en septembre 1686, et mourut le 23 juin 1699.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 740

Kleiner

Armes:


Une cuve d’où sort un cep de vigne fruité de trois pièces, sur un échalas, la cuve accostée de chaque côté de quatre étoiles posées 1 – 1 – 2.

Cimier:

Une rose tigée et feuillée.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. not./ Brosius, 1769, no 27 et not. Brabender, 1770, no 50).
Cachet de Dom Placide Kleiner, 1769 et 1770, moine à St. Maximin de Trêves, qui appartenait à la famille Kleiner de Bettendorf.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 479

Weintzierl, ou Wincierl

Armes:


D’argent à deux ceps de sinople terrassés du même, fruités de gueules, lesquels sont acollés et entrelacés en double sautoir sur un échalas d’or posé en pal.

Sources du Dr. Loutsch:

(H.L.T.).
Famille probablement d’origine allemande, seigneurs en partie de Roussy aux XVIIe et XVIIIQ siècle. R. donne plusieurs familles allemandes de ce nom. M., d’après un sceau Arch. Lux. Sect. Hist. décrit les armes de Valentin Weintzierl, échevin de Thionville, 29-IX-1613, sans doute l’ancêtre de cette famille: une vigne.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 814

Gérimont

Armes:


Coupé, d’or au lion issant de gueules, et d’or à la branche de vigne courbée de sinople, fruitée de trois pièces.

Cimier:

Le lion issant.

Sources du Dr. Loutsch:

(N.M.)
Famille parfois surnommée Roberty. Gérimont est un village de la commune de Longlier, arrondissement de Neufchâteau, qui dépendait de la prévôté de Bastogne sous l’ancien régime. Voir T. VI, P. 157.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 384

Offen

Armes:


En chef une branche de chêne fruitée d’une pièce en chef, feuillé de deux pièces, les feuilles en barre, et en pointe un fer de lance au pied terminé en cornière posé en fasce.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Arlon, Guirsch).

Sceau de Martin van Offen, échevin d’Arlon, 8-V-1505.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 622