Attert (B)

D'argent à la fasce ondée d'azur accompagnée de cinq trèfles de sinople, trois en chef et deux en pointe.

D’argent à la fasce ondée d’azur accompagnée de cinq trèfles de sinople, trois en chef et deux en pointe.

D'argent à la fasce ondée d'azur accompagnée de cinq trèfles de sinople, trois en chef et deux en pointe.

Reinhardt, Romain

coupé d’argent et d’azur, contre-enclavée d’une pièce ; au 1.) au renard de gueules courant, au 2.) à la fasce ondée d’argent.

cimier:

un mineur au naturel habillé au pourpoint d’azur, chaperonné de gueules, les reins ceints d’un tablier de cuir de gueules, tenant dans sa main dextre un livre d’argent a la tranche et aux fermoirs d’or, dans sa main senestre une pioche de mineur d’argent.
lambrequins: d’azur et d’argent.

Vargas Machuca, Don Diego de

d’argent à trois fasces ondées d’azur

l’écu entouré d’une bordure componée de huit pièces, quatre de gueules à la tour d’or sommée de trois tourelles du même (castille) et quatre d’argent au lion de gueules (léon), en chef un campon de castille entre deux de léon et ainsi de suite. lécu est timbré de l’antique couronne ducale. le tout est couché sur une aigle bicéphale (impériale) de sable, couronnée, becquée et membrée d’or, tenant dans ses serres, à dextre l’épée d’argent emmanchée d’or et à senestre le globe d’azur, surmonté d’une croix d’or (saint empire). posé sur un manteau de pourpre, doublé d’hermines, timbré d’un casque d’or grillé, couronné de l’ancienne couronne ducale doublée de pourpre, surmontée du cimier vargas-machuca, un sénestrochére armé d’argent, la main de carnation, tenant une masse d’armes au naturel. en dessous de l’aigle, sur une banderole de sable la devise composée de lettres d’or: asi machuca

la Claireau

Armes:


D’argent à la fasce ondée d’azur, accompagnée en chef d’une clé en fasce du même, en pointe d’un croissant de gueules.

Cimier:

Le croissant entre deux cornes d’argent enflammées de gueules.
Ou: Le croissant entre deux bras cuirassés d’argent, les mains de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(D. 465 N.M.).
Famille de maîtres de forges. Voir Bourguignon: Les anciennes forges de La Claireau, Tiré à par du «Pays Gaumais», 1965.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 490