Manderscheid – branche de Detzen, brisure 2

D'or à la fasce vivrée de gueules, sur le tout un écusson en coeur d'azur à la bande vivrée d'or

Guillaume le jeune de Manderscheid (x-1374) portait (..) puis (…), Ulrich, fils de Guillaume ci-dessus, porte 1349 sur le tout l’écusson de Reuland, comme son père un écusson en coeur à la bande vivrée, qui ne peut qu’être Reuland, armes de sa mère, donc:

Armes:


D’or à la fasce vivrée de gueules, sur le tout l’écusson de Reuland, un écusson d’azur à la bande vivrée d’or

Sources du Dr. Loutsch:

(Hauptmann: Zehn mittelrheinische Wappengruppen, Jahrbuch «Adler» 1900).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 547

D'or à la fasce vivrée de gueules, sur le tout un écusson en coeur d'azur à la bande vivrée d'or

Ludovisi d’Orley

Armes:


Écartelé: aux I et IV d’argent à deux pals de gueules, aux II et III burelé d’argent et d’azur, au lion brochant de gueules, armé, lampassé et couronnés d’or, en coeur un écu Écartelé: aux I et IV d’or à une croix pattée alésée de gueules, cantonnée de quatre tourteaux du même, au chef de gueules à trois bandes d’or, aux II et III d’azur à l’aigle d’argent, becquée, membrée et couronnée d’or (qui sont les armes complètes des Ludovisi, de Rome).

Casque couronné.

Cimier:

Un vol, chaque aile chargé des I et IV du surtout.

Supports:

Deux hommes habillés à la hongroise, tenant chacun une bannière, la première aux armes du I du surtout, la deuxième aux armes du II du surtout.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. not. Bofferding, acte du 22-II-1768: Très beau cachet).

Ici l’usurpation est complète: On s’accapare les armes Ludovisi de Rome en les mettant sur le tout à l’écartelé d’Orley et de Luxembourg.

Noter aussi que l’orthographe du nom a changé, le nom de la famille romaine a été adopté.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 533

Pittange (Houffalize) – variante

Armes:


D’or à la croix ancrée de gueules (de Pittange), en coeur un écusson à Burelé d’argent et d’azur, au franc-quartier d’or, et au lion de gueules, armé et lampassé d’azur (parfois couronné d’or ou d’azur ), brochant (de Houffalize).

(Sceau de Louis de P., cit. 1377-94, indiqué par M.).
Alors que la branche aînée de la famille portait les armes pléines (voir G.), ce sont ici les armes portées par les cadets, issus du mariage d’Arnoul VI (cit. 1346-70), chevalier, sénéchal de Luxembourg, avec Marguerite de Grandpré-Houffalize. Généalogie dans Möller II.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite

Septfontaines

Armes:


Un écusson en coeur accompagné en chef à dextre d’une étoile à six rais, une croix ancrée brochant, cantonnée sur le petit écusson de 18 billettes, dix en chef, huit en pointe.

Sources du Dr. Loutsch:

(S.A.R. III, P. 338/Arch. Arlon, Guirsch/Reinach 1734).

Nombreux sceaux de Jean de Septfontaines, échevin d’Arlon, de 1450 à 1471. Aussi sceau de Jean-Huart de S., 1457. Famille d’hommes de fief, ayant en somme réuni dans leurs armes celles des sires de Septfontaines et celles d’Autel.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 728

Beck – variante

Armes:


Écartelé, aux 1 et 4 d’or à l’aigle de sable, visant à sénestre becquée et languée de gueules, aux 2 et 3 coupé en chef d’argent à trois étoiles de gueules et en pointes des briques cuites carrées alternativement d’argent et de gueules de telle façon qu’elles affectent la forme d’un mur. Sur le tout d’or à l’aigle impériale de sable couronnée d’or, l’écusson en coeur couronné.

Deux casques de tournoi lisères et grillés d’or couronnés de couronnes nobiliaires.

Cimier:

  1. une aigle naissante contournée de sable becquée et languée de gueules.
  2. une étoile de gueules de 6 rais environnée et quelque peu couverte par un nuage au naturel.

Pour plus de simplicité les couronnes impériales du cimier sont souvent remplacées par de simples couronnes nobiliaires.

D’Hozier indique une couronne ducale surmontant l’écusson en abîme.
Enfin le deuxième cimier difficile à figurer se trouve souvent comme suit: une étoile de gueules à 6 rais sommant un mont à trois coupaux d’azur.

Sources du Dr. Loutsch:

(H.A./K./N./R./ Vannérus: documents relatifs aux familles luxembourgeoises de Bande, etc.).
Famille d’origine modeste, originaire du Grund, faubourg de Luxembourg. Jean Beck, fils d’un courrier militaire entra dans l’armée autrichienne et y fit une brillante carrière. II fut général et fut anobli par lettres patentes le 25 février 1634, créé Baron le 18 avril 1637. Sur lui et sa famille consulter surtout: O.H., 1948, tome 3-4 et la bibliographie donnée par M.W., P. 16 et 17.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 216

Beck

Ecartelé, aux 1 et 4 d'or à l'aigle de sable, visant à sénestre, aux 2 et 3 coupé en chef d'azur à trois étoiles de gueules et en pointes des briques cuites carrées alternativement d'azur et de gueules de telle façon qu'elles affectent la forme d'un mur. Sur le tout d'or à l'aigle impériale de sable couronnée d'or, l'écusson en coeur couronné.

Armes:


Écartelé: aux 1 et 4 d’or à l’aigle de sable, visant à sénestre, aux 2 et 3 coupé, en chef d’azur à trois étoiles de gueules, et en pointe des briques alternativement d’azur et de gueules, de telle façon qu’elles affectent la forme d’un mur.. Sur le tout d’or à l’aigle Impériale de sable, couronnée d’or, l’écusson en coeur couronné.

Casque

Deux casques de tournoi liserés et grillés d’or, couronnés de couronnes Impériales.

Cimier:

  1. Une aigle naissante contournée de sable, becquée et lampassée de gueules.
  2. Une étoile de gueules à 6 rais, environnée et quelque peu couverte par un nuage au naturel.

Sources du Dr. Loutsch:

(Traduction littérale des patentes en latin, publiées dans O.H. 1948, t. 3-4, p. 42).

Notes biographiques:

(† 22-VIII-1648)
Le fait qu’un nouvel anobli (18 avril 1637) soit nommé gouverneur du Luxembourg constituait à l’époque une espèce de scandale. D’abord capitaine de la ville (1637), puis gouverneur provisoire, il n’obtint sa nomination définitive que le 18 janvier 1642. (Voir sur lui le n0 3-4, année 1948 de la revue t’Hémecht qui lui est entièrement consacrée).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 151

Jean Beck begründete eine Familie, zu welcher Loutsch noch weiter angibt:

Famille d’origine modeste, originaire du Grund, faubourg de Luxembourg. Jean Beck, fils d’un courrier militaire entra dans l’armée autrichienne et y fit une brillante carrière. II fut général et fut anobli par lettres patentes le 25 février 1634, créé Baron le 18 avril 1637. Sur lui et sa famille consulter surtout: O.H., 1948, tome 3-4 et la bibliographie donnée par M.W., P. 16 et 17.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 216

Zu diesem Wappen exitiert auch eine Variante.

Ecartelé, aux 1 et 4 d'or à l'aigle de sable, visant à sénestre, aux 2 et 3 coupé en chef d'azur à trois étoiles de gueules et en pointes des briques cuites carrées alternativement d'azur et de gueules de telle façon qu'elles affectent la forme d'un mur. Sur le tout d'or à l'aigle impériale de sable couronnée d'or, l'écusson en coeur couronné.