courant

Vigneul

Armes:


Coupé, en chef d’argent à trois oiseaux (corbeaux?) volants de sable, posés 1 et 2, en pointe de gueules au cheval courant d’or.

Sources du Dr. Loutsch:

(J./Arch. Lux. X, 29: cachet de Jean-François Vigneul, sgr. d’Aigrement, 8-111-1759, où tous les meubles sont contournés).
Seigneurs d’Aigremont et de Mathon au XVIIIe siècle.
Voir Ruppert, p. 179.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 790

Coelen

Armes:


De gueules à la fasce ondée d’argent chargé de trois roses de gueules, accompagnée en chef d’un lévrier courant d’argent.

Sources du Dr. Loutsch:

(Tableau des abbés de Munster).

Armes de Pierre Ccelen, alias Lysius, abbé de Munster de 1571 à 1573, originaire du pays de Liège.

Tant donné la similitude d’armes, il se pourrait que lui ou un de ses parents soit à l’origine de la famille Colen, échevins à Luxembourg (voir ce nom).

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 294

Limpach

Armes:


De gueules à la fasce ondée d’argent, surmontée d’un grêlier ou cor de postillon contourné, et de trois étoiles à 8 rais, deux accostant le grêlier, la troisième dans la boucle de l’instrument, accompagnée en pointe d’un cheval courant sellé.

Sources du Dr. Loutsch:

(Arch. Lux. matrice de sceau).

Armes d’Emmanuel Limpach, dernier abbé d’Echternach, de 1775 à 1793. Son père, brasseur à Luxembourg, s’appelait Ensch, mais, originaire de Limpach, avait pris ce nom.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 522

Mahieu

De gueules à la levrette courant d'argent, accolée et bouclée d'or, au chef du même chargé de trois roses de gueules.

Armes:

De gueules à la levrette courant d’argent, accolée et bouclée d’or, au chef du même chargé de trois roses de gueules.

Sources du Dr. Loutsch:

(H.A. Une lettre de lui, aux archives d’Ansembourg, datée d’Arlon le 26-VIII-1682, porte un écu écartelé: aux I et IV comme ci-dessus, aux Il et III à un arbre terrassé, Arch. Lux.).

Notes biographiques:

Je ne voudrais pas clore le régime français, sans évoquer la personne de Jean-Baptiste de MAHIEU. Conseiller du Roi, Conseiller Ordonnateur des Guerres, Intendant des armées, qui fut en réalité l’administrateur civil pendant toute l’époque susdite, et ceci depuis 1681, où un gouvernement provisoire avait été créé à Arlon. Il fit un bien énorme au pays, tant au point de vue administratif qu’au point de vue économique.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 160

De gueules à la levrette courant d'argent, accolée et bouclée d'or, au chef du même chargé de trois roses de gueules.