Sponheim, dit Bacharach

Armes:


D’or à la bande échiquetée d’argent et de sable, accompagnée en chef d’un lion de gueules.

Cimier:

Un buste d’homme au naturel, vêtu d’or retroussé de gueules (ou vêtu de gueules) coiffé d’un chapeau rond d’argent retroussé de sable (ou d’or retroussé de gueules) sommé d’une ou deux aigrettes de plumes de paon.

Sources du Dr. Loutsch:

(N./ R./Arch. Lux. Sect. Hist. Familles: Cicignon (Arch. Lux. Fds Reiffenberg/Hauptmann: Zehn Mittelrheinische Wappengruppen, Jahrbuch «Adler»; 1900/S.A.R. III, P. 448).

Famille originaire de Bacharach,petite ville au bord du Rhin, au sud de Boppard, et vassale des comtes de Sponheim. Nombreuses alliances luxembourgeoises. M.W. en fait une famille seigneuriale à Bascharage au Luxembourg, village qui n’a jamais été une seigneurie, et en plus transforme le nom de Sponheim en Sprinkange.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 741

Mansfeld

Ecartelé: aux 1 et 4 contre-écartelé: a) et d) de gueules à trois fasces d'argent, b) et c) d'argent à 6 losanges de gueules accolées et aboutées, touchant les bords et les flancs des quartiers, 3-3, au 2 de sable à l'aigle d'argent, au 3 d'azur au lion d'or, couronné du même, et une bande échiquetée d'argent et de gueules, brochant.

Armes:


Écartelé: aux 1 et 4 contre-écartelé: a) et d) fascé d’argent et de gueules (ou de gueules à trois fasces d’argent ), b) et c) d’argent à 6losanges de gueules accolées et aboutées, touchant les bords et les flancs des quartiers, 3-3; au 2 de sable à l’aigle d’argent ; au 3 d’azur au lion d’or, couronné du même, et une bande échiquetée d’argent et de gueules, brochant.

Deux casques couronnés.

Cimier:

  1. Huit lances, les bande roles fascées d’argent et de gueules, Lambrequins des mêmes émaux.
  2. Un lion issant couronné d’or, la tête sommée de trois plumes d’autruche d’argent, de gueules et d’or, posé entre un vol à l’antique de sable et d’argent. Lambrequins de sable et d’argent.

Sources du Dr. Loutsch:

(Massarette: op. cit. R./Sceau Arch. Lux.)

Notes biographiques:

(† 26-V-1604)
Le gouverneur Mansfeld est celui qui laissa le plus de souvenirs dans le Luxembourg, et c’est normal, puisque, nommé le 6 juin 1545, il le resta jusqu’à sa mort, soit près de 60 ans, avec une interruption entre 1552 et 1557, années de captivité à Vincennes. Voir sur lui: Massarette: La vie Martiale et Fastueuse de Pierre-Ernest de Mansfeld, Duchartre, Paris 1930.

Zitiert nach (Quelle): A.L. Seite 147

Ecartelé: aux 1 et 4 contre-écartelé: a) et d) de gueules à trois fasces d'argent, b) et c) d'argent à 6 losanges de gueules accolées et aboutées, touchant les bords et les flancs des quartiers, 3-3, au 2 de sable à l'aigle d'argent, au 3 d'azur au lion d'or, couronné du même, et une bande échiquetée d'argent et de gueules, brochant.