Diekirch

Burelé d'or et d'azur au lion rampant d'argent, armé, lampassé de gueules et couronné de même, soutenu d'une tour de trois créneaux de gueules, maçonnée de sable et mouvante de la pointe de l'écu.

Burelé d’or et d’azur au lion rampant d’argent, armé, lampassé de gueules et couronné de même, soutenu d’une tour de trois créneaux de gueules, maçonnée de sable et mouvante de la pointe de l’écu.

Quelle: FF25 Nicolas Lemogne: À propos des armoiries dites “cantonales”, Seite 10-18

2 Comments

  1. Marinho Michel

    Pourquoi y-a-t-il une tour représentée? J’ai vu des exemples avec des fenêtres (ajourées).

    Reply
    1. wiesel (Post author)

      Pour l’instant, je n’ai pas le temps pour une réponse exhaustive, je dois me limiter à répondre tout brièvement à vos questions :
      “Pourquoi y-a-t-il une tour représentée?”
      Parce que le blason(ement) l’exige ! (cf. http://wiesel.lu/heraldik/lexikon/blason/)
      “J’ai vu des exemples avec des fenêtres (ajourées).”
      Ah, stop! Maintenant je vois ! Il me semble que vous confondez la présente armoirie du CANTON de Diekirch avec celle de la VILLE de Diekirch. (cf. http://wiesel.lu/heraldik/wappensammlung/etat/luxembourg/communes/commune-diekirch/ )
      C’est-à-dire, que la couronne ici n’est pas d’argent, mais de gueules, c’est volontiers pour mieux distinguer l’armoirie du canton de celle de la ville de Diekirch.
      La présente armoirie est une proposition par Nicolas Lemogne qui a trouvé mon support.
      Je me permets de vous rendre attentif sur mes notes sous http://wiesel.lu/heraldik/wappensammlung/etat/luxembourg/cantons/ et bien sûr, les sources littéraires y citées.

      Reply

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *